AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 leggo ! ♥ [ SHIN JUN JI & Lim Ji Jin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trainee
avatar


Shin Jun Ji


○ Messages : 25
○ Level pass : 166
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: leggo ! ♥ [ SHIN JUN JI & Lim Ji Jin ]   Ven 9 Nov - 23:22

Les personnes avec qui j’étais censé passer la soirée m’avait lâché à la dernière minute ! J’étais assez dégoûté à vrai dire… En ce moment je ne sortais jamais, et j’étais tellement heureux de savoir qu’on devait aller en boîte. Qu’on « devait », en effet…J’étais actuellement allongé sur mon lit, la tête enfoui dans mon oreiller tel un corps inerte et sans un souffle de vie. Ça pourrait paraitre effrayant à voir, je m’en doutais bien… Mais le dégoût de l’idée que j’avais à passer ma soirée en tête en tête avec moi-même était fort insupportable. Il fallait que je bouge, je ne pouvais pas rester cloitrer toute une soirée entre les quatre murs de cette chambre à rien faire. L’accumulation du stress et du travail rendait mes divertissements du week-end plus que nécessiteux ! Pourquoi ne pas sortir quand même en ville, et faire de nouvelles rencontres dans… Mhhh… Un karaoké ? Oui ! L’idée me paraissait assez bonne et cela faisait un moment que je n’avais pas fréquenté ce genre de lieu. C’est alors d’un bon, le moral remonté à bloc que je me lève tout en m’étirant. Je me pointe devant mon armoire, enfilant un gros pull en laine blanc par-dessus ce jean slim noir accompagné de mes rangers que j’aimais beaucoup mettre. Elles étaient super confortables, et vu que j’avais prévu de marcher ! J’enfile une écharpe rouge, et me voilà fin prêt à sortir, téléphone en main bien sûr.
C’est seulement une fois dehors que je m’aperçois que j’aurais mieux fait de me couvrir un peu plus que ça. A croire que le froid me tiraillait les entrailles ! En plus, le vent était au rendez-vous. Il ne manquerait plus que la pluie, et ça serait au top du top. Comme quoi, cette journée m’userait jusqu’au bout… Il ne restait plus qu’à espérer que les choses s’arrangent au fil de la soirée mais vu comment c’était parti, j’en doutais fort.

Pour un vendredi soir, les rues étaient assez calmes. Etant donné que j’avais l’habitude de traîner dans ce coin-là de la ville depuis ma tendre enfance, cela me faisait tout drôle de voir que j’étais l’une des seules personnes assez stupides pour sortir avec un temps pareil ! A croire que par moment il me manquait vraiment une case. Aujourd’hui le chemin pour accéder jusqu’au karaoké me paraissait extrêmement long. Peut-être à cause de cette fatigue constante ? Oui, ça devait sûrement être ça. Je passais devant une petite boutique de cométique, assez mignonne je devais l’avouer. Elle devait sûrement être nouvelle vu que je n’avais jamais remarqué sa présence auparavant ! M’enfin, ce n’était pas vraiment le genre de lieu où je traînais, pourquoi m’attarder dessus… ? Puis je n’allais sans doute pas tarder à arriver à mon point d’arrivé. Je marche encore, et encore. Je tourne plusieurs fois dans les petites ruelles… J’en avais presque l’impression de tout faire en boucle. Je jette un rapide coup d’œil à ma montre, il est déjà assez tard, et la nuit commence à tomber. Mon ventre commence à se faire entendre et le temps n’arrangeait rien du tout. Je continus d’avancer et… Non, ce n’est pas vrai. Voilà que je passe encore devant cette boutique de maquillage ! Aurais-je réellement tourné en boucle ? Je commence vraiment à désespérer. Je sors alors mon téléphone, je n’ai même pas de réseau. Qu’ai-je bien pu faire de mal pour j’arrive à me perdre dans l’un des quartiers que j’étais censé connaître comme ma poche ?! Je pousse un cri de désolation... Avant de lever les yeux sur un panneau « Karaoké ». J’explose littéralement de rire tout seul, j’étais vraiment idiot, voire plus. Je m’engouffre alors dans cet espace et la chaleur vient délicatement effleurer ma peau. Qu’est-ce que c’était bon de se retrouver au chaud un peu ! Je vais alors à l’accueil et… Quelqu’un est assis dans son coin pas très loin. Je ne pus m’empêcher de le fixer, jusqu’à ce qu’une jeune femme vienne me sortir de mes pensées.

« Euh.. Oui pardon ! 1h30 s’il vous plaît, oui je suis se-… », Je n’eus pas le temps de finir ma phrase que quelqu’un s’interpose et termine mes mots, précisant que je serais accompagné. Comptait-il vraiment se joindre à moi ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Lim Ji Jin


○ Messages : 18
○ Level pass : 53
○ Discrétion : 0




MessageSujet: Re: leggo ! ♥ [ SHIN JUN JI & Lim Ji Jin ]   Sam 10 Nov - 0:34

Ca faisait à peu près dix heures que j’étais réveillé, assis dans ma chambre, comme un attardé qui n’avait pas d’autre vie hormis les cours. Que dire, j’étais en train de regarder le plafond depuis a peu près une heure, le portable a la main ne sachant pas du tout quoi faire de ma journée. Ou plutôt de ce qui me restait de cette journée qui a première vue, était complètement ratée. J’avais passé toutes les activités possibles en revue, mais aucune n’était possible pour une personne qui était seule. C’est vrai quoi, on ne joue pas au football avec un joueur sur le terrain. Je redescends ma tête vers ma table de chevet sur laquelle se trouvait une masse de papier, mais surtout de publicité. Je décide de les passer une par une revue histoire de voir si j’allais pas trouver une activité a faire.

Ce n’est qu’après quelques minutes de recherche intensive, que je tombe sur l’activité parfaite ; un karaoké qui se trouvait en plus non loin de l’endroit dans lequel je vis. Je me lève donc, d’une rapidité dont je ne me reconnaissais pas. Je file vers mon armoire de laquelle je sors un sous-pull, accompagné d’un pull et d’une veste en cuir ainsi qu’un jean noir qui allait parfaitement avec ma veste. Je me dirige ensuite vers la porte, avant de faire demi-tour ayant oublié mes clés ainsi que mon portable, en gros ma vie quoi. Je finis donc par sortir de mes appartement, n’ayant cette fois-ci rien oublié et me dirige vers ce fameux karaoké qui se trouvait a deux rues de chez moi. Il faisait étrangement froid par rapport a d’habitude, comme quoi, le temps pouvait changer complètement d’une journée a l’autre. Peut-être que la fin du monde approchait vraiment a grand pas ? Quoique, je ne pense vraiment pas qu’elle soit pour demain…après tout est possible. Perdu complètement dans mes pensées, je ne vis même pas que j’étais déjà presque arrivé à l’ endroit de mes désires. Comme quoi, ce n’est pas ce froid de canard qui allait me faire perdre la notion du temps. Une fois arrivé en face, ni une ni deux, je décide de m’aventurer dedans, ne m’attendant pas vraiment a grand-chose, étant seul. Je me dirige donc vers l’accueil pour me décider a prendre une salle, quand tout a coup je remarque que j’avais oublié mon porte-monnaie ; ou la seule chose qui pouvait me permettre de rentrer et de chanter. J’avais cherché partout, dans mes poches de jeans, de mentaux, dans mes poches arrière, mais je ne trouvais décidément rien. Je devais surement l’avoir oublié chez moi, je n’avais donc d’autre choix que de retourner dans ma chambre pour le chercher. D’un pas nonchalant je me décide donc à franchir une nouvelle fois la porte. Cela faisait à peu près deux secondes que j’étais dehors, et je ne supportais déjà plus ce froid qui me ravageait. Je reviens donc sur mes pas, et passe une nouvelle fois le seuil de la porte du karaoké, ou régnait une température parfaite. La dame de l’accueil devait surement me prendre pour un débile, ou pour un SDF mais bon, je ne pouvais rien y faire. Je décide donc de m’asseoir dans un coin de la salle, tel un clochard sans toit, regardant les personnes arriver toujours en groupe, ayant tous l’air de s’amuser. J’étais limite en train de m’endormir quand je te vois, arriver seul comme si de rien était.

« Ah, un autre perdu comme moi. » Je ne pus m’empêcher de sortir ces quelques mots de ma bouche, me faisant automatiquement exploser de rire comme un débile. Ce n’est que lorsque je réussis a me calmer que je remarque tu étais en train de me fixer jusqu’au moment ou la femme de l’accueil commence à te parler. Je décide donc de me lever d’un cou, pris d’une sorte de folie, et décide de te rejoindre.

« Euh.. Oui pardon ! 1h30 s’il vous plaît, oui je suis se-…»

« Non, en faite on est deux. » avais-je sortis d’un ton qui se voulait tout à fait normal.

J’approche donc mon visage de ton oreille afin de te chuchoter quelques mots.
« A deux c’est plus marrant tu sais, et puis aide-moi, la dame croit vraiment que je suis un clochard. Quelle vie de merde… » J’avais lancé ces dernières paroles d’un ton tellement désespérer que je ne pus m’empêcher de pouffer légèrement de rire, avant de finir par reprendre mon sérieux puis de m’écarter de toi, regardant la femme de l’accueil comme si de rien n’était.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

leggo ! ♥ [ SHIN JUN JI & Lim Ji Jin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shin Jae Hyun - Victime à jouer au dé
» Cargo à voile
» Mais c'est quoi ?
» Shin Lim champion du monde de Close-Up
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute Heartbeat :: 
 :: Divertissements. :: Karaoké.
-
Sauter vers: