AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trainee
avatar


Park HyukJin


○ Messages : 49
○ Level pass : 212
○ Discrétion : 1




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    Sam 3 Nov - 21:15

Mon réveille sonne il est six heure et-demi, je suis mort de fatigue, totalement usé. Mes yeux sont cernés et j’arrive encore à être plus pâle que je ne le suis déjà naturellement. Il m’est difficile de trouver le courage de me levé si, tous les matins, je ne pense pas à mon défunt père. La victoire ne vient pas toute seule, il faut toujours lutter pour réussir. Quand on veut on peut, « le miracle est l’autre nom de l’effort. » donc pas de miracle sans travail.

Je passe lascivement ma main sur mon visage, frottant mes yeux semi ouverts. Ma bouche s’ouvre grande et j’inspire de l’air pour expirer ma fatigue, apaisant ainsi le temps de quelques instants mes muscles encore engourdi. Je me lève, partant à la salle de bain. Je suis le premier réveillé, comme d’habitude. Je ferme la porte à clef, me retournant vers le miroir. Mon dieu ! Que je suis.. Semblable aux morts vivants avec ces poches noirs au dessus de mes orbites.

C’est seulement après m’être inspecté et déshabillé que je peux entrer sous la douche. L’eau froide qui sort tout droit du pommeau heurte mes épaules et mon crane, caressant ensuite toutes les parcelles de ma peau avant de rejoindre le sol de la douche glacé. Il ne me faut pas longtemps pour être propre et pour sortir de l’eau, juste le temps d’étaler grâce à un gant de toilette du produit sur tout mon corps puis de me rincer. J’enroule une serviette propre autour de mon buste, me coiffant rapidement. Mes cheveux sont un peu trop longs, j’ai une frange au devant et ils descendent bien jusqu’à ma nuque.. Faudrait peut-être que je songe à couper tout ça ! Je passe une dernière fois mes cheveux dans ma crinière que j’ébouriffe, tant pi, ça ira bien comme ça. Je prends mes fringues et m’habille, pouvant enfin, après avoir récupérer ma guitare, mon sac et m’être chaussé, quitter cette chambre où à 7heure, les gens dorment encore.

C’est partit en direction de la cafétéria. Petit déjeuné tu es à moi ! Manger est l’une des choses que j’aime faire le plus au monde (après chanter bien sûr !). Surtout que bon, ce n’est pas comme si ici c’était dégueulasse quoi ! Le déjeuné est complet, on a même le droit à du jus d’orange… Enfin, ça ne m’empêche pas d’entendre tous les matins certaines personnes se plaindre, se plaignant du manque de « confort » ainsi que de « petits pains fourrées aux chocolats comme savent si bien le faire les Français ». Je ne peux pas compatir à leurs manque certes, n’ayant jamais eu la pseudo chance de gouter le mets français mais je sais qu’ici, on peut manger à notre faim et que ce qui est servi est bien cuisiné… Contrairement à l’internat ou j’étais lorsque j’étais encore simple étudiant.

Je termine de déjeuné environ 7 minutes après avoir commencé. Je soupire, blasé pensant à tout ce que je dois encore faire.. Il faut que je termine une composition pour après demain, que je trouve quelques accords, que j’entraine et échauffe ma voix et…… Je soupire bruyamment, reculant ma chaise.. tout un tas de choses encore ! Je me baisse histoire de ramasser mon sac qui est au sol et de le mettre sur la table, ne faisait même pas attention à ta présence.. Et J’aurais du ! En relevant mon sac, je t’ai donné un coup dans le bras. Tu tenais ton plateau plutôt bien je suppose mais le verre lui, s’est renversé sur ton plateau et tout ton jus d’orange m’a coulé dessus en une fraction de seconde. Par chance, j’ai réussi à sauver mes affaires mais moi, je n’ai pas eu cette chance. J’ouvre difficilement les yeux, prenant conscience de ce qu’il vient de m’arriver. Ce genre de choses n’arrivent-elles pas généralement que dans les films, les dramas pour pucelles et les romans à l’eau de rose ? Je relève les yeux vers toi, sourcils froncés avant de me lever de ma chaise. Pourtant, mes trais se relâchent lorsque je vois ton visage. Tu ne sembles pas méchante ni méprisable comme toutes les personnes ici … Je toussote, tout le monde nous fixe. J’agrippe mon sac et ton bras, je range ma chaise avec le pied avant de te trainé en dehors de la cafétéria, loin des regards moqueurs.

« Excuses toi. » Te dis-je sur un air semi menaçant. « Excuses toi, et accompagnes moi tout de suite à la laverie pour me laver ma chemise. Hors de question que je fasse des efforts pour laver quelque chose que je n’ai pas salit moi-même. »

Je relève le menton, croisant les bras avant de soupirer.

« Et surtout, ne me dis pas non parce que tu n’as pas le choix. »

Je suis têtue et je le reste. Je ne suis pas méchant même si je garde mes distance.. Puis ça me fais une excuses potable pour voir comment on fait une machine… Je ne sais pas faire.......







Dernière édition par Park HyukJin le Dim 18 Nov - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trainee
avatar


Wheeler Sky


○ Messages : 54
○ Level pass : 128
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    Dim 4 Nov - 10:13

«Bip... Bip... Bip... Bip»
Je m'y un certain moment avant d'arriver à identifier cet étrange bruit. Que venait-il faire dans mon rêve ?
Entre deux bâillements mes yeux s'ouvrirent et me donnèrent un aperçu sur un très beau poster de Bi Rain accroché au plafond.

«Encore une magnifique journée à KUA !» Dis-je en m'étirant les bras.
Le soleil n'était pas encore levé, comme d'habitude mon réveil a dû sonner en avance, il va vraiment falloir que je m'en achète un neuf !
C'est avec la grâce d'un éléphant que je me dirigeai vers la salle de bain. Devant la glace je poussai un cri d'effroi
«Mon Dieu ma pauvre Sky tu pourrais faire l'armée des zombies à toi toute seule !»
J'ouvris donc le robinet et me balançai une bonne rafale d'eau.
Laissant tomber mon peignoir sur le sol j'entrai dans la douche. Le contact avec l'eau chaude me fit sursauter. Foutu choc thermique pensais-je.
Plus de savon décidément ce n'est pas ma journée aujourd'hui, je ferais mieux de rester au lit. J'attrapai une bouteille de shampoing pour les mains ça fera sûrement l'affaire puis j'étalai le produit sur mon corps.
Vu que j'étais en avance je m'octroyai cinq minutes de plus sous ce paradis, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Après m'être douchée, j'enroulai une serviette au-dessus de mon buste et je me dirigeai vers mon armoire. Un t-shirt rouge et un jean feront l'affaire pas besoin de faire de chichi aujourd'hui.

Avant de partir je rabattis mes longs cheveux blonds en un chignon assez ébouriffé qui demanderait sûrement à être refait en cours de journée.
Je balançai mon sac sur mon épaule et couru à la cafétéria.

Une fois arrivé à la cafétéria, je dus attendre un long moment avant de pouvoir passer car la file d'attente était impressionnante. Moi qui pensais être la seule à me réveiller si tôt le matin....
Quand ce fut à mon tour je put enfin prendre un plateau. Un long moment de réflexion fut nécessaire pour savoir ce que je prendrai. Je ne suis pas du tout habituée à avoir autant de succulents plats devant moi, j'ai envie de tous les manger !
Au fur et à mesure ou j’avançais devant le comptoir mon plateau se remplissa: Jus d'orange, pancake, céréale.

Hier matin, j'avais repéré une petite table à l'extérieur j'y serais tranquille.
Je marchais assez rapidement pour ne pas me faire prendre ma place quand tout à coup tu me donnas un coup dans le bras. Mon jus d'orange tomba sous la secousse et se renversa sur toi. La panique s'empara de moi, je n'avais jamais eu de soucie avant, je n'avais donc pas envie que ça commence. Je restais planté là mes jambes me criaient de m'enfuir mais ton regard m'en empêcher je savais que si je fuyais tu me poursuivrais dans toute l'école.
Quelle situation délicate j'espère que ça ne va pas faire comme dans les films où la nunuche fait tomber "accidentellement" quelque chose sur un gars pour qu'il tombe sous son charme... Aucune chance ! J'ai une copine puis s'il tente quoique ce soit je crie oui c'est ça je crie !
Il agrippa mon bras, mon plateau tomba sur le sol puis, mon coeur s'accéléra. Il va me tuer j'en suis sûre. pensais-je

Il m’entraîna dans un couloir avant de me fixer d'un air des plus froids

« Excuses toi. » Me dit-il sur un air semi-menaçant.
« Excuse-toi, et accompagne moi tout de suite à la laverie pour me laver ma chemise. Hors de question que je fasse des efforts pour laver quelque chose que je n’ai pas sali moi-même. »
J'étais figée sur place incapable de répondre, sa main se resserra autour de mon bras la panique me gagna.
«J...Je suis désolée» balbutiais-je
Il lâcha mon bras, releva le menton pour me regarder dans les yeux puis il soupira.

« Et surtout, ne me dis pas non parce que tu n’as pas le choix. »
«Pas le choix ?! Tu m'as bousculé ! Je ne t'es rien demandées moi j'allais simplement déjeuner tranquille à l’extérieur ! Et puis c'est plutôt à toi de t'excuser tu as quand même foutu en l'air mon petit déjeuner. » m'exclamais-je aussitôt.

Il doit être encore plus têtu que moi, ça va être difficile de lui tirer les vers du nez pour qu'il accepte son erreur...

Après t'avoir fixé quelques minutes dans les yeux je te tapai sur l'épaule avant de dire d'une voix moqueuse:

« La laverie c'est par là, dis-je en montrant une porte peu amicale. Hors de question que je te lave ta chemise. Tu dois bien savoir faire tourner une machine non ?»





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trainee
avatar


Park HyukJin


○ Messages : 49
○ Level pass : 212
○ Discrétion : 1




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    Dim 4 Nov - 14:54

Tu me suis, aussi rassurée qu’une vache qu’on conduirait à l’abattoir. Tu t’excuses d’ailleurs avec ta voix quasiment inaudible. Je fais si peur que ça ? Je n’ai encore jamais mangé personne… Quoi que, personne ne m’avait encore jamais renversé sa boisson dessus. C’est peut-être ce « choc » qui va faire naitre en moi un grand cannibale assassin et méchant meurtrier pédophile en série.. Qu’est ce que je pense ? Là n’est pas le sujet, je me préoccuperais de mon avenir de super vilain en temps voulu.
Tu sembles pourtant reprendre confiance et toi, ne perdant pas une seconde pour me balancer en pleine poire :

«Pas le choix ?! Tu m'as bousculé ! Je ne t'ai rien demandé moi j'allais simplement déjeuner tranquille à l’extérieur ! Et puis c'est plutôt à toi de t'excuser tu as quand même foutu en l'air mon petit déjeuner. »

J’aimerais te répondre quelque chose, te prendre par les cheveux et t’envoyer dire bonjour au mur avant d’arracher tes jolis yeux de leurs orbites pour pouvoir faire un billard avec. Pourtant je ne peux rien te redire, aucun mot ne s’échappe d’entre mes lèvres. Me voilà plus impuissant que jamais. Ma seule réaction est d’arrondir un peu plus les yeux dès qu’une seconde s’écoule. Toi.. tu continues sur ta lancée.

« La laverie c'est par là. » Me dis tu avec une voix qui se fait chaude et amicale « Hors de question que je te lave ta chemise. Tu dois bien savoir faire tourner une machine non ?»

Je n’ai pour le moment retenu que la première partie de ta phrase. Je cligne des yeux à plusieurs reprises, prenant un air grognon :

« Pardon ? Je sais très bien où est la laverie merci mais c’est de ta faute si on en est là alors écoute moi bien, ce n’est pas parce que tu es blonde, que tes yeux sont débridés et à peu près jolis que tu n’es pas coupable de tout ce qu’il vient de m’arriver. »

ET BIM ! Voilà que je reprends mon sang froid. J’enchaine :

« Si tu avais fais attention, si tu n’avais pas prit de jus d’orange tout cela ne me serait jamais arrivé d’accord ? Parce que oui, la base du problème est là ! » Je secoue positivement la tête, en total accord avec moi-même. Je me soutien. « Tu ne vas quand même pas me dire que c’est de ma faute si tu as pris un jus d’orange si ? Alors maintenant assumes jusqu’au bout ou je serais obligé de dire que tu es une personne de très mauvaise foi. La mauvaise foi tu connais au moins ? Sartre.. tout ça.. ça te parle ? Quoi que !.. »

Je soupire, baissant les yeux sur ma chemise encore humide. Je relève les bras, posant mes phalanges sur le premier bouton de mon haut que je défais, enchainant les suivant avec rapidité.

« .. Bonne nouvelles, tu n’as absolument pas besoin de connaitre Sartre pour faire une machine. »

Ma chemise est grande ouverte, vue sur mon torse que j’ai mis des années à obtenir et qui me demande un travail quotidien. J’ai remarqué que les chanteurs connus étaient tous vraiment très beaux et pour la plus part bien faits. Donc je sais que si je veux réussir un jour, il faut que j’entretienne mon corps et devienne le plus beau possible. Je tends ma main vers toi, empoignant la manche courte de ton haut rouge, te tirant avec moi jusqu’au chemin de la laverie que je n’avais encore jamais emprunté. Disons que je suis plutôt doué et que j’ai toujours réussi à me faire faire laver mon linge par les autres tout en leurs faisant les yeux doux. Mais pour toi, la douceur n’est pas approprié, surtout vu ce que tu viens de me faire subir. Nous passons devant la laverie, les vitres nous permettent de voir les grosses machines métalliques. Je cligne des yeux, revenant sur mes pas.
Une fois à l’intérieur de la pièce, je te lâche le bras et retire entièrement mon haut que je te balance dessus, avançant vers un panier à linge propre que quelqu’un semble avoir oublié.

« S’il te plait,» te dis-je en récupérant dans la panière un T-shirt vert que j’enfile pour ne pas être dénudé plus longtemps. « Laves moi cette chemise. »

Je me tourne, bien que mon ton soit froid et ferme, je t’implore du regard malgré moi. Ma fierté m’empêche de t’avouer que oui, tout à l’heure tu avais bien raison : Je n’ai jamais lavé de linge de ma vie. Pas que je sois un porc, juste que, encore une fois, toujours quelqu’un l’a fait pour moi. Je soupire, m’asseyant sur le banc face aux machines, bien décidé à avoir le dernier mot dans cette affaire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trainee
avatar


Wheeler Sky


○ Messages : 54
○ Level pass : 128
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    Dim 4 Nov - 18:55

Quelques minutes passent sans que tu daignes dire un traître mot.
Je sens que mes jambes vont céder sous le poids de la peur, tu me transperces du regard. J'ai l'impression que tu essayes de dire quelque chose mais peut-être ai-je été trop brutale dans mes paroles. Peut-être me suis-je emportée je ne sais pas.
Puis tu brisas ce silence pesant:

« Pardon ? Je sais très bien où est la laverie merci mais c’est de ta faute si on en est là alors écoute moi bien, ce n’est pas parce que tu es blonde, que tes yeux sont débridés et à peu près jolis que tu n’es pas coupable de tout ce qu’il vient de m’arriver. »

Je n'en crois pas mes oreilles, tout d'un coup plus rien ne semble t'arrêter tu enchaînes:

« Si tu avais faits attention, si tu n’avais pas pris de jus d’orange tout cela ne me serait jamais arrivé d’accord . Parce que oui, la base du problème est là ! » Je secoue positivement la tête, en total accord avec moi-même. Je me soutiens. « Tu ne vas quand même pas me dire que c’est de ma faute si tu as pris un jus d’orange si ? Alors maintenant assumes jusqu’au bout où je serais obligé de dire que tu es une personne de très mauvaise foi. La mauvaise foi tu connais au moins . Sartre... tout ça... ça te parle ? Quoique !.. »

Par où commencer ? Que dire ? Aucun son n'arrive à sortir de ma bouche, je suis comme pétrifiée. Ma respiration s'accélère la panique me gagne, je ne dois surtout pas perdre mon sang-froid face à ce garçon.

«Ma faute ?! J'ai pris du jus d'orange comme tout les matins ! Si seulement tu avais faits attention en te relevant, je serais en train de déguster un magnifique petit déjeuner. Mais non Monsieur est trop égoïste pour penser à ca, tout ce qui l'intéresse c'est sa stupide chemise ! Et pour votre gouverne très chère OUI je connais Sartre, vous dites ceci parce que je suis blonde n'est ce pas ? Arrêtez donc avec vos clichés plus vieux que ma grand-mère !» criais-je.

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase que tu commenças à déboutonner ta chemise. Sous un élan de panique je reculai, ma tête heurta la petite boîte de l'alarme à incendie.

Qu'est-il entrain de faire ? pensais-je les yeux grands ouverts.

Puis après avoir défait tous les boutons de ta chemise tu soupiras:

« .. Bonnes nouvelles, tu n’as absolument pas besoin de connaitre Sartre pour faire une machine. »

« Mais pour qui tu te prends ? Je ne suis pas ta bonniche ! Tu crois vraiment m'impressionner en te mettant torse nu . Sache mon petit que j'ai vu des hommes avec un torse bien plus impressionnant que le tient. »

Voilà ça devrait lui rabattre son caquet pour un petit moment.

Tout d'un coup tu empoignas la manche de mon haut rouge et me poussa jusqu'à la laverie. Tu avançais assez rapidement, sûrement pour que personne ne te voit comme ca.

Nous voilà dans une grande pièce entourée de plusieurs machines à laver, la lumière ne fonctionnait pas très bien ce qui nous plongea dans une atmosphère digne d'un vieux film d'horreur que je regardais souvent le Dimanche après-midi quand j'étais chez mes parents.
Une fois arrivée tu me lâchas le bras puis tu retiras complètement ton haut.

«Dit moi mon petit, oh tient c'est un bon surnom ca mon petit tu ne trouves pas ? Combien de séance de sport as-tu supporté pour un tel résultat ? Si j'étais toi, je demanderais à être remboursé. » dis-je sur un ton moqueur.

Étant une vraie froussarde les moqueries était ma dernière défense contre tout ce qui se passait.

D'un geste non moins violent tu me jetas ton haut à la figure.
Je ne pus m'empêcher de pousser un petit cri de surprise.
En fouillant dans un panier à linge tu dégotas un t-shirt vert qui je pense ne t'allais pas du tout, mais bon c'est peut-être mieux comme ca que torse nu.
En ajustant ton t-shirt tu me regardas et tu me dis:

« S’il te plaît, laves moi cette chemise. »

« Oh ben tient le petit est polie maintenant .! Dis- moi, pourquoi es-tu parti si loin de chez toi si tu n'es pas capable de prendre soin de toi ? Tu attends à ce que tout le monde fasse tout pour toi mais sache que je ne suis pas une des petites minettes que tu charmes pour qu'elle fasse ce que tu veux. Si tu veux une chemise propre lave la toi-même et arrête de m'embêter ! Tu m'as poussé, tu laves c'est tout ! Et si tu ne sais pas comment faire tourner une machine va sur internet ou demande à une de tes esclaves de le faire pour toi.»
m'exclamais-je avant de croiser les bras et de prendre appuie contre une machine à laver.

«Si tu penses pouvoir avoir le dernier mot dans cette histoire tu peux toujours courir!»





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trainee
avatar


Park HyukJin


○ Messages : 49
○ Level pass : 212
○ Discrétion : 1




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    Ven 9 Nov - 23:53

Je suis calme et patient de nature. En même temps, avec une mère tel que j’ai eu et l’adolescence que j’ai du mené, il ne valait mieux pas que je sois un excité drogué et rebelle parce que j’aurais très pu vite mal finir. Les plus grands méchant ne sont pas à Seoul hein. C’est dans les petites villes paumés comme où j’étais qu’on les retrouve le plus souvent. Ils payent des jeunes une misère à dealer. Dans nos coins un peu perdu, ça met toujours un peu de beurre dans les épinards, alors avoir un ami qui trafic ce n’est pas quelque chose de hors du commun.

« Oh ben tient le petit est polie maintenant .! Dis- moi, pourquoi es-tu parti si loin de chez toi si tu n'es pas capable de prendre soin de toi ? Tu attends à ce que tout le monde fasse tout pour toi mais sache que je ne suis pas une des petites minettes que tu charmes pour qu'elle fasse ce que tu veux. Si tu veux une chemise propre lave la toi-même et arrête de m'embêter ! Tu m'as poussé, tu laves c'est tout ! Et si tu ne sais pas comment faire tourner une machine va sur internet ou demande à une de tes esclaves de le faire pour toi.»

Mais même si je suis patient et stoïque j’ai vraiment envie de te passer par la fenêtre. Quoi que, la mauvaise herbe, ça « crève » pas comme ça hein. Tu serais capable de revenir les deux jambes cassé et un œil en moins pour me dire que tu as déjà vu quelqu’un avec plus de force que ça. Je croise les bras, ayant décidé de ne plus écouté ce que tu me dis. Autant limiter les mots de tête en tout genre.. Grr ! J’aimerais te dire de te taire tout de même ! Que tu ne sais pas de quoi tu parles ! Que tu n’as jamais vécu ce que j’ai vécu… Mais pourquoi butter sur tes mots ? Je devrais passer dessus comme je fais toujours. Je pousse donc un grand soupire, relevant les yeux vers toi, bras croisé contre mon buste. Tu ne sembles pas avoir fini de parler..

« Si tu penses avoir le dernier mot dans cette histoire, tu peux toujours courir. »

Je bouge la tête de haut en bas, avant de commencer à frapper deux trois fois dans mes mains plus ironique que jamais.

« Tu veux une médaille ? Si je suis ici, c’est pour vivre mon rêve, comme toi sans doute. Après, si tu n’es pas heureuse ici, c’est simple ! Tu vas dans ta chambre, tu fermes ta valise et tu retournes chez toi. »

Je me lève, venant près de toi pour ramasser ma chemise que tu as laissé tomber au sol. Je me redresse, passant mes mains dans tes poches pour en extraire ton porte monnaie que j’avais repéré en m’asseyant.

« Tu ne sembles pas connaitre correctement les règles de ce pays. Ici, quand tu es l’auteur de quelques chose, tu assumes jusqu’au bout. Et je suis désolé de te l'apprendre mais puisque tu es l'origines de l'accident vu que le jus d'orange t'appartenais, tu dois en "payer les conséquences" si je peux m'exprimer ainsi. La police et les avocats serons de mon côtés si tu as la moindre question. Demande à tes parents de t'acheter le code pénal coréens pour noël si il y a un problème avec ce que j'avance. »

J’ouvre ton porte feuille devant tes yeux, te prenant deux billets de 10 000 wons chacun. Je le referme, fourrant les billets dans ma poche avant de le reposer sur l’une des machines qui est en train de tourner.

« Je t’ai pris 20 000 Wons, ça fera pour le pressing. Je viendrais te rendre la monnaie si on se revoit d’accord ? Mais je n’aime pas arnaquer les gens qui m’entourent ! » J’hausse les épaules « alors aies confiance, on se reverra. »

Je pars jusqu’à la porte, la tête haute et la chemise sur les épaules. Je me tourne vers toi, penchant la tête sur le côté après avoir ouvert.

« Tu voulais le dernier mot mais je n’ai pas envi de rester ici plus longtemps. Je te dis donc au revoir en premier et puis, si tu tiens vraiment à avoir CE dernier mot, viens me crier « See You » avec ton formidable accent lorsque j’avancerais dans le couloir. Après.. » Je pince ma lèvres avant de ricaner. « Si on te prend pour une groupie, ne t’en fais pas, les gens ont l’habitude. C’est toujours l’hystérie lorsque je suis dans les parages. Qui pourrait me résister ? »

Et voilà que je te laisse en tête à tête avec toi-même, n’oubliant pas de claquer la porte après mes derniers mots. Il ne fallait pas me chercher.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trainee
avatar


Wheeler Sky


○ Messages : 54
○ Level pass : 128
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    Ven 16 Nov - 16:55

Tu me regardes pendant un long moment, je sens que mes jambes vont céder. Cela doit bien faire 2 heures que nous jouons à ce petit jeu, si ça continue je vais être en retard en cours !
Tout d'un coup, tu brises le silence pesant en laissant un échappé un soupire, tu relèves tes yeux et croise tes bras contre ton buste. À ce moment-là, je sentis que j'allais passer un mauvais quart d'heure.
« Tu veux une médaille . Si je suis ici, c’est pour vivre mon rêve, comme toi sans doute. Après, si tu n’es pas heureuse ici, c’est simple ! Tu vas dans ta chambre, tu fermes ta valise et tu retournes chez toi. »

Je reste bouche bée, je te regardais avec un air des plus froids.
« Retourner chez moi . Pour quoi faire . Je n'ai plus de chez moi mon petit. »
Tu t'approches de moi, tu n'as sûrement pas dû entendre ce que je viens de dire car tu poses tes mains sur mes poches à la recherche de mon porte-monnaie. J'eut à peine le temps de te pousser que tu avais déjà extrait le porte-monnaie de ma poche droite.
« Que fais-tu ?! Rends-moi ça tout de suite ! » criais-je
Sans même me regarder tu me lances:
« Tu ne sembles pas connaitre correctement les règles de ce pays. Ici, quand tu es l’auteur de quelque chose, tu assumes jusqu’au bout. Et je suis désolé de te l'apprendre mais puisque tu es l'origine de l'accident vu que le jus d'orange t'appartenait, tu dois en "payer les conséquences" si je peux m'exprimer ainsi. La police et les avocats seront de mon côté si tu as la moindre question. Demande à tes parents de t'acheter le Code pénal coréen pour Noël s'il y a un problème avec ce que j'avance. »
« Comment oses-tu ? murmurais-je Je connais parfaitement ce pays ! Oui le jus d'orange était à moi mais TU m'a bousculé ! Étant une très bonne actrice je pourrais t'attaquer en justice pour coups et blessure ! »
Sous mes yeux écarquillés tu ouvras mon porte-monnaie pour en extraire deux billets de 10 000 wons, puis tu posas ma porte monnaie tout propre sur cette vieille machine en route.

« Je t’ai pris 20 000 wons, ça fera pour le pressing. Je viendrais te rendre la monnaie si on se revoit d’accord . Mais je n’aime pas arnaquer les gens qui m’entourent ! » Tu hausses les épaules « alors ais confiance, on se reverra. »
Sans même faire attention à moi tu t'approches de la porte l'air victorieux puis tu te tournes vers moi et me dis:
« Tu voulais le dernier mot mais je n’ai pas envi de rester ici plus longtemps. Je te dis donc au revoir en premier et puis, si tu tiens vraiment à avoir CE dernier mot, viens me crier « See You » avec ton formidable accent lorsque j’avancerais dans le couloir. Après.. » Tu pinces ta lèvres avant de ricaner. « Si on te prend pour une groupie, ne t’en fais pas, les gens ont l’habitude. C’est toujours l’hystérie lorsque je suis dans les parages. Qui pourrait me résister ? »
Après avoir prononcé ces mots tu les plains de fierté tellement que tu me claques la porte au nez.
J'ouvris la porte et te courus après.
« Hey le petit ! criais-je SEE YOU SOON»
Après ces quelques mots je ne put m'empêcher de rire. Il doit vraiment venir d'une autre planète ce garçon. Je sens que cette année va être intéressante.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ    






Revenir en haut Aller en bas
 

ϟ PLEASE ! .. Be careful! [Wheeler Sky ✞ Park HyukJin] TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» jurassic park
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Rosa Park
» Park indoor - Dijon Skate Park
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute Heartbeat :: 
 :: Loisirs & restauration. :: Cafétéria.
-
Sauter vers: