AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 I lost my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: I lost my mind   Dim 9 Sep - 20:03


"I lost my mind"
Bae Ji Eun & Bae Yeon Young



Ce matin, en se réveillant, Bae Ji Eun était particulièrement de bonne humeur. Contrairement à son habitude, elle n’avait pas envie de lancer son réveil par la fenêtre. Quand elle ouvrit les yeux, le soleil brillait... C‘était une belle journée. Elle se leva et se dirigeât vers la salle de bain. Elle prit une douche bien chaude et s’habilla. Etant donné qu’il n’y avait pas cours aujourd’hui, elle avait prévu de se promener dans le parc avec Kim Min Hee, une fille de sa classe avec laquelle elle s’entendait bien. En sortant de la résidence, son regard se posa sur une femme d’environ 25 ans dont le visage lui semblait familier. Cependant, elle n’arriva pas à se souvenir de qui il s'agissait.

«Salut !»

La voix de Min Hee la sortit de ses pensées. Ensemble, elle se dirigèrent vers le parc. Pendant toute la journée, Ji Eun n’arriva pas à se concentrer sur leur promenade et n’arrêtait pas de penser à la femme qu’elle avait vu. Aussi, elle ne manqua pas de trébucher deux ou trois fois, l’esprit ailleurs. Elle s’arrêtèrent un moment pour pique-niquer et dessiner. Min Hee, qui étudiait la danse montra sa dernière chorégraphie à son amie. Ensuite, elles s'allongèrent toutes les deux sur l’herbe, regardant les nuages dans le ciel. Min Hee s’endormit. Ji Eun elle, n’y arriva pas... Cette femme, elle était sure de l’avoir déjà vu. Elle avait pourtant une bonne mémoire et se souvenait toujours des gens qu’elle rencontrait. D’un autre côté, le visage de la femme qu’elle avait croisé s’était déjà effacer dans sa tête et elle avait presque arrêté d’y penser. Elle s’endormit sur l’herbe au côté de son amie. Dans son rêve, elle voyait une femme de dos.

«Alors Ji Eun... Tu as grandit depuis la dernière fois que je t’ai vu»

Cette phrase, cette voix, cela lui était familier. Même ce rêve n’était pas inconnu. Elle le faisait toutes les nuits et savait exactement qui était la femme de ce rêve. Sa mère... Cette dernière la hantait depuis quelques temps. Quand cela lui arrivait, c’était pour l’avertir que quelque chose de spécial allait se passer. Mais qu’elle était cette chose spéciale ? Ça faisait maintenant deux semaines que cela durait. Et si sa mère s’était trompée cette fois ?

«Allez, debout paresseuse, c’est plus l’heure de dormir !»

La voix enjouée de Min Hee la réveilla. Ji Eun se leva et, d’un mouvement de la main, enleva les brins d’herbes qui étaient collés à son pantalon. Elle se dirigèrent vers l'université avant de se séparer et de marcher en direction de leurs résidences respectives. En chemin Ji Eun recroisa cette femme dont elle cherchait en vain l’identité. Elle tenta de mémoriser chaque partie de son visage, de la bouche aux yeux. Des yeux qu’elle avait déjà vu quelque part. Pourtant, elle avait cherché dans tous les ami(e)s de ses parents et dans les siens sans trouver de personnes correspondante... Il y avait t-il un endroit ou elle n’avait pas chercher ? Elle continua de marcher et parvint à la résidence. Elle entra dans sa chambre et se jeta sur son lit. A ce moment, son regard tomba sur la photo posée sur la table de chevet

«Mais oui !»

Elle se souvenait maintenant. Cette femme avait les même yeux que sa mère, morte il y a environ 10 ans... Vite, il fallait qu’elle la retrouve. Elle sortit de sa chambre en courant, rata une marche, se rattrapa juste à temps pour ne pas tomber et sortit de la résidence. La femme n’était plus au même endroit que tout à l’heure. Ji Eun fit le tour de toute l’école avant de la retrouver. Cette dernière était assise sur un banc dans le parc. Ji Eun se dirigea vers elle...

«Ajumma ?»


CSS by Carrott'










Dernière édition par Bae Ji Eun le Sam 19 Jan - 21:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teacher
avatar


Bae Yeon Young


○ Messages : 34
○ Level pass : 136
○ Discrétion : 3




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Sam 15 Sep - 16:38

HRP:
 

Vous savez à quel point j'aime les jours de repos ? Non ? Bah en réalité je ne les aime pas tant que ça. Je trouve surtout que les week-end sont à mourir d'ennuis, les gens partent tous faire des activités tandis que moi je n'ai rien pour m'occuper pendant ce temps libre qui m'est offert. Le pire reste tout de même le dimanche, je ne sais pas pourquoi, mais ce jour de la semaine il n'y a vraiment personne dans les rues et je déteste ça, c'est comme si je vivais dans une ville fantôme,c'est assez terrifiant parfois. De ce fait, j'avais envisagé la possibilité de lire mon livre "Le puits de mon âme", fraîchement trouvé à la bibliothèque hier totalement par hasard. Je comptais le feuilleter à l'ombre d'un Evodia Danielli en étant installée confortablement sur un des nombreux bancs du parc qui se situe près des résidences du campus.

Je m'étais donc levée - non s'en broncher - de mon lit douillet et m'étais préparée pour cette "sortie" prévue depuis déjà deux jours dans mon esprit. J'aime être organisée, je sais c'est un vilain défaut. Donc, j'étais partit de la résidence où je vivais en colocation avec plusieurs élèves de l'académie le temps des travaux dans l'habitation réservée aux professeurs, puis avais marché en direction de l'endroit herbeux et ensoleillé qu'est le parc.

La poisse m'avait collée ce jour-là. En me promenant un peu j'avais fais tomber mes clefs et ne m'en étais rendue compte qu'une bonne quinzaine de minutes après. Résultat, j'ai dû courir un bon moment à travers cet immense espace vert en regardant toujours au sol en espérant apercevoir mon trousseau de clefs. Mais heureusement, cinq minutes plus tard, après avoir parcourus la moitié du parc en courant, je l'avais de nouveau en poche. J'ai toujours - si on peu dire - eu ce don de retrouver facilement les choses, Dae-Jung m'a dit que j'étais dotée de yeux de linx, marrant comme expression non ?

J'avais donc fini par m’asseoir sur un banc à l'ombre comme prévu et entama mon bouquin, qui s'était égaré dans les méandres de mon sac à main. Alors que je lisais tranquillement, une petite voix vain m'interrompre dans ma lecture.

« Ajumma ? »


Je relevais les yeux des pages imprimées et vis devant moi une jeune étudiante, peut-être avait-elle 18 ans, tout au plus du moins. Elle était plutôt élégante malgré la simplicité de sa tenue et son visage doux accentuait sur son jeune âge. Je lui répondit donc bêtement, hésitant sur ce qu'il fallait lui dire avec tout le désarroi qu'elle m'avait provoqué.

« Heu.. Oui ? »


Je ne me souvenais pas d'elle du coup je ne pensais pas qu'elle faisait partie de mes cours. Ayant commencée l'année scolaire il y a peu et donc l'enseignement de la danse, je n'avais pas encore réussie à retenir les visages et les noms de tout mes élèves même si je suis certaine que d'ici la fin de semaine je me souviendrais de chaque personne dans ce campus.

Seulement, en la regardant un peu mieux, je voyais que la petite brunette était légèrement essoufflée. Je lui souris et l'invita à s’asseoir près de moi en tapotant sur le banc. Je la suivais des yeux, comme si son visage absorbait toute mon attention, c'était plus fort que moi, elle avait quelque chose.. je ne sais pas trop quoi.. c'était comme si je la connaissais déjà.

« Tu voulais me dire quelque chose ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/SundaieFirstOne
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Lun 17 Sep - 19:36



La femme en face d’elle leva ses yeux du livre qu’elle était en train de lire.
Ji Eun regrettait ce qu’elle venait de faire. Trop tard, déjà une réponse hésitante se faisait entendre...

«Heu.. Oui ?»

Ji Eun était un peu perdue. Que faire ? Elle tenta d'esquisser une réponse mais, étant essoufflée, aucun son ne sortit de sa bouche. Un sourire apparut sur le visage de Yeon Young qui l’invita à s’assoir. Ji Eun accepta. Elle reprit son souffle.

«Tu voulais me dire quelque chose ?»

Que dire dans ces moments là ? «Bonjour, je m’appelle Ji Eun, je suis votre nièce» Ji Eun rigola intérieurement à cette idée. Non, elle ne pouvais pas répondre ça. Elle commença...

«Je m’appelle Ji Eun. Je ne suis pas une de vos élèves et vous ne savez surement pas qui je suis...»

Aïe... Etait-ce réellement la chose à dire ? Ignorant les regards surpris de la prof de danse, elle continua :

«Je suis... Euh... Attendez...»

Elle se leva et partit en courant. Elle se dirigeât à nouveau vers la résidence. Une fois dans sa chambre, elle se mit à chercher quelque chose... Mais où avait-elle pu le mettre ? Ji Eun ne pouvait pas dire qu’elle était organisée. Aussi, elle mit une bonne demi-heure à trouver ce qu’elle cherchait.
Il s’agissait d’une photo. Sur cette dernière on pouvait apercevoir quatre personnes : la mère de Ji Eun, sa tante, sa grand-mère et son grand-père. Aujourd’hui, seule une personne était encore en vie. Celle que tout le monde connaissait désormais sous le nom de Bae Yeon Young n’était autre que sa tante, Hye Mi. Cette dernière avait disparu lorsqu’elle avait 13 ans. Maintenant qu’elle était en possession de la fameuse photo, elle devait la rapporter à sa tante. Elle se dépêcha de retourner au parc. Une fois arrivée là-bas, Yeon Young n’était plus là. Ji Eun n’eut pas envie de la chercher dans toute l’école. Et puis, à cette heure ci, elle devait surement être dans sa résidence. Ji Eun décida, à son tour de rejoindre la sienne.

Le lendemain, elle se leva... Elle détestait les lundi et c’est à reculons qu’elle se dirigeât vers la salle de bain. A vrai dire, elle pensait encore à sa tante. Elle était tellement contente d’avoir retrouvé quelqu’un de sa famille. Les cours de la matinée passèrent vite. A midi, elle se rendit à l’endroit où se trouvaient les casiers des professeurs. Dans celui de Yeon Young, elle glissa la photo. Au dos, elle avait écrit «Rendez-vous à 18h dans le parc, je vous expliquerais tout. Ji Eun» Puis elle alla manger. Elle n’avait pas très faim. Elle était stressée, elle ne savait pas comment sa tante allait réagir. C’est vrai qu’en partant en courant la veille, elle n’avait pas fait la meilleure chose possible. Durant toute l’après-midi, elle eut beaucoup de mal à se concentrer. Le paroles des prof semblaient de plus en plus lointaines. «Driiiiiing» La sonnerie, enfin... Celle qui marquait la fin des cours. Elle se dépêcha d’aller poser son sac dans sa chambre et elle se mit à marcher rapidement en direction du parc. Assise sur le banc, elle attendit... Yeon Young allait-elle venir ?

CSS by Carrott'










Dernière édition par Bae Ji Eun le Sam 19 Jan - 21:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teacher
avatar


Bae Yeon Young


○ Messages : 34
○ Level pass : 136
○ Discrétion : 3




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Ven 21 Sep - 20:01

La brunette sembla hésiter un long instant avant de me répondre. Je me demandais si ce n'était pas à cause de mon statut de professeur qui pouvait faire un peu peur aux élèves, dans le genre je suis méchante et sadique et puis je donne pleins de punitions ! *joke* Non mais franchement, je me suis pas maquillée ou bien ? Je suis si intimidante que ça ? Bon ok, j'ai vingt-six ans, mais je suis pas une femme d'un certain âge avec des verrues, des grosses lunettes rondes, le rouge à lèvres débordant, les cheveux en bataille et qui sent le hareng. J'essayais tout de même de ne pas montrer mon impatience et resta immobile le temps qu'elle trouve ses mots.

« Je m’appelle Ji Eun. Je ne suis pas une de vos élèves et vous ne savez surement pas qui je suis... »


Effectivement, sur ce point là elle avait raison. Je ne l'avais pas reconnue comme étant une de mes élèves et je ne la connaissait pas. Au final, elle ne m'apprenait rien de plus, la seule chose vraiment importante était qu'elle m'avait informé de son prénom. Ji Eun, ça ne me disait pas vraiment grand chose malheureusement, je ne parlais pas encore énormément avec tout les professeurs et n'avais pas eus le soin de connaitre tous les élèves de l'établissement, parce que déjà si je connaissais les miens je serais contente.

« Je suis... Euh... Attendez... »


Je n'eus même pas le temps de dire quoi que ce soit que l'étudiante partait en trombe, tel Bipbip le géocoucou, du côté des résidences. J'étais resté bouche bée un petit moment avant que mon cerveau ne se remette en route. On venait de me poser un lapin, pour je ne sais quelle raison mais je n'avais pas envie d'attendre ici plus longtemps alors qu'on m'interpelle puis me laisse sans explications. Bref, j'avais lu quatre lignes de mon livre aujourd'hui avant de repartir me laisser tenter par une boisson chaude dans le café du coin.

Lundi je ne repensais même plus à cette histoire, bien trop concentrée par les pas de danse -parfois lamentables- de mes classes. J'avais du boulot et pourtant je n'étais pas déprimée, j'aime vraiment travailler, danser et enseigner cet art. Je pense que ma passion se transmet facilement aux adolescents car pas un seul n'avait bronché. Je sais pas moi, je m'étais attendu à ce qu'ils fuient le cours ou qu'ils pleurent en voyant mes techniques d'apprentissage et pourtant non, ils étaient heureux. Cette école a vraiment un effet remarquable.

Je finissais les cours aux environs de dix-sept heures, le temps de prendre mes fiches dans mon casier et de dire au revoir à mes collègues dans la salle des profs. Je revenais chez moi, prenant directement une douche relaxante, puis me mis en peignoir. C'est en me posant sur mon lit qu'une feuille sur le dessus de tout mon tas de copies attira mon attention. C'était une photo représentant quatre personnes, elles étaient toutes très proches les unes des autres et avaient l'air d'être très heureux. C'était surement une famille, les parents et leurs filles. Bizarrement les des filles avaient un air de ressemblance avec moi, surtout celle de droite, la plus petite. A force de détailler les visage s'en était même carrément choquant, cette jeune fille me ressemblait, il n'y avait pas de doutes. Même en retournant la photo dans tout les sens il en était de même. C'était ahurissant. Enfin, je m'aperçus qu'au dos de la photo il était annoté une heure de rendez-vous et le prénom de la brune d'hier. J'étais maintenant plus que certaine, cette fille, moi et celles de la photo ont un lien qui m'est plus qu'inconnu et pourtant je ressentais que quelque chose d'imprévu allait en ressortir.

Après avoir vérifié l'heure sur mon réveil je ne pu m'empêcher de lâcher un "Oh merde" pas très respectable pour une prof colocataire. J'accourais dans toute ma chambre pour trouver une robe que j'enfilais en deux secondes et pris mes clefs que j'avais déposé sur ma table basse. Je faillie tomber dans les escalier de l'immeuble en trébuchant, voulant courir plus vite que je ne le pouvais en ballerines, cependant j'arrivais avec plusieurs minutes de retard -peut-être même plusieurs dizaines- au lieu de rendez-vous, les cheveux encore mouillés dégoulinant sur mes épaules.

« Désolée, j'ai fais le plus vite possible et j'ai vu ton mot au dernier moment.. je.. pardon. »


Ji Eun était là assise, à m'attendre patiemment, elle avait l'air déterminé - presque plus que moi. J'avais pensé à reprendre la photo avec moi et la tendit dans sa direction en prenant une grande inspiration pour stopper mon essoufflement. Je voulais en savoir plus, elle m'avait mis l'eau à la bouche et j'étais intéressée par se savoir qui peut-être finalement ne me servait à rien. J'y étais allée franco.

« Pourquoi on se ressemble autant ? » avais-je dis en posant un doigt sur le visage d'une des femmes du cliché.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/SundaieFirstOne
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Mer 26 Sep - 18:04

Hors RP:
 




Ji Eun s’impatientait... Il était déjà 18 heures 20 et Yeon Young n’était toujours pas arrivée. Visiblement, la ponctualité n’était pas une des qualités principales de sa tante... Elle profitait du retard de la prof pour réfléchir à ce qu’elle allait lui dire... Ji Eun avait plusieurs fois pensé à se lever et à partir, mais quelque chose l’en empêchait sans qu’elle sache de quoi il s’agissait. Enfin, sa tante arriva...

«Désolée, j'ai fais le plus vite possible et j'ai vu ton mot au dernier moment.. je.. pardon.»

«Ce n’est pas grave.»

Ji Eun chercha un moyen d’entamer la conversation. Elle n’eut pas besoin de réfléchir longtemps. En effet, la prof de danse tendait la photo dans sa direction et pointait du doigt une des personnes qui y figuraient.

«Pourquoi on se ressemble autant ? »

Voilà, on y arrivait... Ji Eun répondit d’une voix assurée :

«C’est vous... C’est vous sur cette photo...»

Comme Yeon Young manquait de tomber, l’étudiante la rattrapa et la fit s’asseoir. Puis, elle continua :

«Cette fille, c’était vous, quand vous aviez 12 ans. Vous avez disparu six mois après, une semaine avant votre anniversaire. A côté de vous, c’est ma mère... Elle est morte d’un cancer quand j’avais 6 ans...»

Ji Eun avait l’impression que ses paroles frappait de plus en plus la curiosité de la prof. Ne voulant pas la faire attendre, elle reprit :

«Vous êtes ma tante... C’est la première fois que je vous voit en vrai... N’avez-vous réellement plus aucun souvenir de votre enfance ? Ne savez-vous réellement pas de quoi je parle ?»

Ji Eun connaissait bien sa tante, même si elle ne l’avait vu qu’en photo. Si cette dernière avait complètement perdu la mémoire, elle pourrait parfaitement tout lui raconter, de sa naissance à sa disparition.

«C’est ma grand-mère qui m’a montré cette photo. C’est la dernière photos qu’elle avait... Je veux dire, la plus récente où vous êtes tout les quatre»

Elle guettait une à une les réactions de la prof de danse, cherchant à lire dans ses pensées afin de tous lui expliquer. Malheureusement, Ji Eun ne possédait pas ce don. Elle regarda sa montre et dit :

«Je dois y aller, je resterais bien là à continuer de discuter, mais je ne peut pas...»

Elle salua sa tante et se dirigeât vers sa résidence. La nuit tombait déjà quand elle eu finit de manger. Elle n’était pas fatiguée... Elle alluma la télévision... Elle hésita longtemps entre le drama de la 4 et la comédie de la 9, zappant de temps à autre avant de s’endormir devant la télé.
Wheeler Sky, une de ses colocataires et amies, avait été alertée par le son de la télé et était descendu au salon...

«Hé ho, réveilles-toi Ji Eun, il est presque minuit, si tu veux dormir, vas dans ta chambre...»

Ji Eun ouvrit les yeux, la voix de Sky l’avait réveillé. Elle tenta d’articuler quelques mots

«Presque minuit ? Je... Désolé»
«Ce n’est pas grave pour cette fois, vient»

La jeune fille éteignit la télé et suivit Sky à l’étage. Puis, elle se dirigeât vers sa chambre. Elle se blottit, bien au chaud, dans sa couette. Elle savait qu’elle aurait du mal à se lever le lendemain, mais bon, ce n’est pas nouveau...

CSS by Carrott'











Dernière édition par Bae Ji Eun le Sam 19 Jan - 21:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teacher
avatar


Bae Yeon Young


○ Messages : 34
○ Level pass : 136
○ Discrétion : 3




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Jeu 4 Oct - 10:11

Cette jeune femme brune aux grand yeux foncés, je la regardais avec énormément d’intérêt en cet instant. Tout d'abord elle me rassura légèrement en me disant que ne pas être ponctuel l'importait peu, je n'y croyais pas trop m'enfin je ne m'étais pas attardé plus que ça sur sa réflexion. Je pensais d'abord à la raison qui l'avait poussé à m'amener ici, à nous voir dans ce parc une deuxième fois en à peine deux jours et il faut dire que je ne pensais qu'à cela.

« C’est vous... C’est vous sur cette photo... »


J'avais eu une réaction normale face à cette révélation, le dénis. Je me disais que c'était impossible, je ne pouvais pas être la petite fille pré-adolescente de la photo de famille. Non ce n'était pas moi. J'ai toujours été seule, pourquoi aurais-je eus des proches à cet âge-là ? Pourquoi ne m'auraient-ils jamais cherché ? Pourquoi n'ont-ils pas essayé de me retrouver, pourquoi n'ont-ils pas lancé d'avis de recherche ? Pourquoi m'avouer ça maintenant ? Pourquoi moi ?

« N-Non.. Ce n'est pas possible.. » avais-je bredouillé


La tête me tournait, je me posais trop de questions, tout allait beaucoup trop vite. C'était perturbant. Le parc commença a danser autour de moi, il courait en rond de plus en plus vite, et ce jusqu'à ce que mes jambes vacillent. Ji Eun vint me rattraper à temps, avant que mon corps frêle ne s'écrase au sol.

Cependant l'étudiante continua à me raconter cette histoire rocambolesque après mettre fait asseoir sur le banc où elle m'attendait.

« Cette fille, c’était vous, quand vous aviez 12 ans. Vous avez disparu six mois après, une semaine avant votre anniversaire. A côté de vous, c’est ma mère... Elle est morte d’un cancer quand j’avais 6 ans... »


Sa.. Sa mère !? J'avais douze ans ? Mais.. si sa mère est la plus grande des filles, ça veux dire que c'était quelqu'un que je connaissait bien et donc par conséquent il en est de même pour sa fille qui devait déjà être née à cette époque. Malheureusement pour nous sa maman est décédée.. Tout ça fait beaucoup à digérer pour moi, je ne suis pas certaine de bien tout comprendre.

« Désolée pour ta mère Ji Eun. »

« Vous êtes ma tante... C’est la première fois que je vous voit en vrai... N’avez-vous réellement plus aucun souvenir de votre enfance ? Ne savez-vous réellement pas de quoi je parle ? »


Si seulement elle savait les horreurs que j'ai dû subir il y a de ça treize ans, elle comprendrait surement pourquoi mon cerveau refoule mon passé. Mon je ne voulais rien lui avouer, imaginez cette pauvre petite fille qui vient tout juste de retrouver elle aussi un peu de famille. C'est vrai qu'être sa tante ça me fait un choc, un sacré choc même, mais je suis tellement heureuse qu'elle me parle de tout ça. Mon visage venait de s'illuminer en l'écoutant, une éclaircie était apparue dans ma vie. Je venais des retrouver une partie de ma vie et de ma famille.

« C’est ma grand-mère qui m’a montré cette photo. C’est la dernière photos qu’elle avait... Je veux dire, la plus récente où vous êtes tout les quatre »


Donc ses grand-parents ne sont pas mort comme sa mère ? Mes parents seraient encore en vie !? Et elle, elle n'est pas totalement seule. J'étais ravie, oui complètement. Certes, c'était très étrange comme situation mais après tout il fallait bien que ça arrive un jour. Que dieu me rapporte ce qu'il m'avait volé à mes treize ans, cette nuit de pleine lune.

Ça ne se fait pas mais j'avais alors pris dans mes bras Ji Eun, ma nièce. En la serrant contre moi j'avais la sensation que tout ce qu'elle venait de m'apprendre devenait réel, que ce n'était plus simplement de la fiction. J'étais contente qu'elle est eu le cran de tout me dire alors qu'elle ne me connaissait pas avant hier, je n'aurais surement pas réussis à faire cela à sa place.

« Je dois y aller, je resterais bien là à continuer de discuter, mais je ne peut pas... »


Pendant qu'elle repartait, moi, j'avais seulement envie de m'ouvrir une bouteille de fines bulles pour fêter ça. Mais j'étais désormais seule.. Dae-Jung n'est plus là et je ne veux pas réveiller Sky à cette heure-ci pour lui dire que ma nièce est en fait surement une de ses bonnes copines. Ce serait un peu flippant j'imagine..

Du coup j'étais partie en courant dans le centre ville acheter cette précieuse boisson qu'est le champagne. Certes, c'était difficile de trouver encore un magasin d'ouvert aussi tard mais j'ai tout de même réussie à accomplir cette emplette.

En rentrant chez moi j'étais saoul et pas vraiment discrète. Car, j'avais vidé la moitié de la bouteille dans le parc et avais abandonnée le reste sur la pelouse. De ce fait, en essayant d'ouvrir la porte de l'appartement j'étais tombé une fois et n'étais toujours pas arrivé à rentrer ma clef dans la serrure.

Je crois que j'avais du réveiller tout l'immeuble cette nuit là car je me souviens que quelqu'un était venu à ma rescousse les yeux encore tout endormi. Le lendemain je m'étais retrouvé dans ma chambre avec un petit mot sur ma table de chevet : "Après avoir couché Ji Eun j'en ai fait de même avec toi. Xoxo Sky"

Bref, je m'étais levé et avait fait cours avec la gueule de bois, ce qui ne donnait pas un très bon résultat au niveau de la danse ça j'peux vous en assurer, c'était même catastrophique. J’espérais que personne ne le remarque de trop.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/SundaieFirstOne
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Dim 21 Oct - 13:28



La sonnerie retentit. D’un coup de patte, Ji Eun fit tomber son téléphone de la table de chevet sur laquelle il était posé. Le fil du chargeur auquel il était branché lui sauva la vie de justesse.
Encore à moitié endormie, elle attrapa l’appareil qui se balançait de droite à gauche afin d’éteindre la sonnerie.
7h... Ji Eun détestait le mardi autant qu’elle détestait le lundi ou tout autre jour où elle devait se lever tôt le matin. Ses lourdes paupières se refermèrent.

«Ji Eun ! Lève toi, tu va être en retard !»

Une voix féminine se fit entendre. Ji Eun regarda son réveil... 8h20... La jeune fille se tourna dans son lit pour se rendormir quand... 8h20 ?!
Elle n’avait plus que dix minutes pour se rendre en cours. Elle bondit hors de son lit, se dirigeât vers la salle de bain, fit rapidement sa toilette, enfila son T_shirt et son pantalon, mit ses chaussures, sautilla jusqu’à la cuisine en tentant de fermer ses lacets... Une fois en bas, elle attrapa la pomme qui trônait sur la table et attrapa son sac. 8h28... Plus que deux minutes. Elle allait, à coup sûr, être en retard, elle le savait... Elle se mit a courir, elle n’arrivait plus a s'arrêter, elle ne prêtait aucune à la fatigue encore présente et au fait que ses jambes allait surement la lâcher d’ici quelques fraction de secondes. Elle continua de courir... 8h29... Une forme humaine se rapprochait d’elle... A moins que ce soit elle qui se rapprochait de la forme. Elle n’avait pas le temps d’y réfléchir... BOOM ! Ji Eun n’eut pas eu le temps de comprendre ce qu’il s’était passé... Sa tête lui faisait mal... En face d’elle, sa tante avait l’air d’être dans la même situation. 8h30... Elle était en retard...

«Excusez-moi»

Elle avait a peine prononcé ces mots que déjà, elle se remettait à courir en direction de la salle de japonais, heureusement situé au premier étage... Elle monta les escaliers.

«Bae Ji Eun... Bae Ji Eun ?»

8h31... Ji Eun poussa la porte et s'exclama...

«Présente !»
«Vous arrivez juste à temps mademoiselle Bae... Si vous comptiez vous faire remarquer, c’est réussi. Allez vous assoir et essayez de ne pas causer d’autres problèmes»

Ji Eun posa son sac et s’assit à la table libre situé au second rang.
Elle écouta attentivement le cours prenant en note tout ce que disais le prof. Malgré cela, elle était pressé que ce cours ce termine... La sonnerie annonça, enfin, la fin du cours. Elle se dirigeât vers la salle de danse... Elle avait deux heures de libres, elle souhaitait s’améliorer un peu. Elle n’avait jamais été très doué dans ce domaine, mais si elle souhaitait devenir une idole, elle devait savoir danser. Elle sortit son CD préféré, «H-Logic» de Lee Hyo Ri, mis la piste
N°3 et se mit à danser. Elle eut d’abord du mal, mais elle se sentit rapidement plus à l’aise. Au final, elle était presque contente d’elle. Quand, tout à coup, la porte s’ouvrit...

CSS by Carrott'










Dernière édition par Bae Ji Eun le Sam 19 Jan - 21:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teacher
avatar


Bae Yeon Young


○ Messages : 34
○ Level pass : 136
○ Discrétion : 3




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Sam 27 Oct - 12:26

« C'est toi qui fait tout ce vacarme ? »


Ma nièce - j'avais encore dû mal à prononcé ce mot, c'était tellement nouveau pour moi d'avoir une famille - c'était stoppée net en m'entendant arriver. J'avais dû mal à me retenir de ne pas m’asseoir par terre, le tête entre les genoux, afin de faire passer ce mal de crâne horrible qui me faisait souffrir le martyre depuis mon réveil. Mais je voulais faire bonne figure en restant plantée comme un piquet devant elle, la fierté me fera défaut un jour. D'ailleurs j'aurais dû me faire porter malade pour aujourd'hui, j'aurais au moins pû me faire couler un bon bain chaud et relaxant, au calme chez moi, puis à finir de lire mon livre dans l'eau savonneuse. Mais non, il fallait que j'ai eu la bête idée de picoler hier soir avant de me coucher, enfin plutôt de "tenter de rentrer chez moi avant de m’effondrer au sol comme une larve" et d'être allée donner cours dans un état pitoyable.

« Excuse moi je ne voulais pas te déranger, tu peux continuer. »


J'étais surprise car je n'étais pas au courant que Ji Eun dansait, si je l'avais sût j'aurais vraiment aimer lui donner des conseils.. comme le ferait une tante. Mais apparemment on ne me dit pas tout ici. La jeune fille recommença donc à enchaîner les pas devant moi. Je devais sûrement la gêner là, la pauvre devoir danser devant une prof sévère c'est pas le pied et ça devait sûrement être très déstabilisant, dû moins c'est ce qui m'avait semblé d'après ce que je voyais.

J'avais le temps du matin où je n'avais plus cours plus celui du déjeuner où j'avais décidé de ne pas manger. La vision de la nourriture m'aurait fait sans aucun doute vomir sur mon plateau, très mauvaise idée donc que de s'aventurer à la cantine de l'école. C'est pour cela qu"en ayant vu que l'éléphant qui avait mit la musique à fond, me tordant mon cerveau dans tout les sens en frappant mon crâne à coups de massue, était la petite brunette m'avait permis de me décider à lui re-parler de tout ce qui s'est passé depuis notre rencontre. Je parlais donc un peu plus fort que la musique afin qu'elle puisse m'entendre,

« Tu sais, je ne t'en veux pas de m'avoir poussé ce matin, ni même de m'avoir tout avouer. Je suis d'ailleurs très contente à propos de notre lien de famille mais.. c'est difficile pour moi de digérer ça. Tu sais je n'ai jamais eu qui que ce soit qui compte pour moi mis à part l'homme qui m'a recueillie et mes meilleurs amis, j'étais seule. Donc.. je me disais.. que peut-être.. on pourrait commencer par faire quelques sorties ensemble pour mieux se connaitre ? Et puis à propos si tu veux des cours de danse particuliers je suis là. »


Je n'avais pu retenir mon hilarité en prononçant cette dernière phrase, elle avait l'air d'avoir dû mal tout de même à bouger son corps d'adolescente.

Je m'étais dirigé vers elle et commençait à danser un peu en même temps que la musique, manquant à une reprise de tomber sous le poids de ma tête, devenant de plus en plus lourde. Je me la frottais doucement essayant de ne pas y faire trop attention.. Personne n'a donc d'aspirine ici ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/SundaieFirstOne
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Dim 4 Nov - 21:57



«C'est toi qui fait tout ce vacarme ?»

La voix de la prof de danse s’éleva dans la salle. L’air désolé, Ji Eun regarda sa tante en hochant la tête...

«Excuse moi je ne voulais pas te déranger, tu peux continuer.»

Continuer... Plus facile à dire qu’a faire quand un prof de danse, en l'occurrence votre tante, est planté - ou plutôt assise - derrière vous et vous observe. Ne voulant pas laisser ses craintes paraitre, Ji Eun remit la musique et tenta de danser... Pensant aux yeux pointés sur elle et aux remarques qui voyageaient d’un bout à l’autre dans la tête de Yeon Young, elle s'arrêta. Il était définitivement impossible pour elle de danser devant un professeur prêt à nous juger à chaque instant. Elle décida donc de s’asseoir à côté de sa tante pour engager la conversation.

«Tu sais, je ne t'en veux pas de m'avoir poussé ce matin, ni même de m'avoir tout avouer. Je suis d'ailleurs très contente à propos de notre lien de famille mais.. c'est difficile pour moi de digérer ça. Tu sais je n'ai jamais eu qui que ce soit qui compte pour moi mis à part l'homme qui m'a recueillie et mes meilleurs amis, j'étais seule. Donc.. je me disais.. que peut-être.. on pourrait commencer par faire quelques sorties ensemble pour mieux se connaitre ? Et puis à propos si tu veux des cours de danse particuliers je suis là.»

Ji Eun, suivie de Yeon Young, se dirigeait vers le centre de la pièce. La musique résonna, les deux jeunes femmes enchainèrent les mouvements. Leur coordination était presque parfaite, comme si elles avaient répété depuis des mois. Cependant, l’adolescente remarquait que sa tante n’était pas en forme.

«Ça va ? Tu dois avoir faim... On peut aller se promener dans Séoul, je connais un bon restaurant... On pourra aller faire du shopping après, il nous reste une bonne heure...»

Devant la réticence de Yeon Young, sa niece sortit un argument infaillible...

«Tu avais dis que tu voulais qu’on passe plus de temps ensemble, c’est une bonne occasion, non ?»

Après une hésitation, Yeon Young accepta.

«Je vais me changer, je reviens. On se retrouve devant le portail dans cinq minutes ?»

Cinq minutes plus tard, Ji Eun avait rejoins sa tante. Ensemble, elle sortirent de l’établissement. Ji Eun entraina la prof de danse dans une rue, puis une autre... Enfin, elles arrivèrent devant un restaurant. Elles entrèrent...

«Hey ! Ji Eun ! Comment va tu ? Ça fait longtemps ! Et... C’est Yeon Young ? Comme tu as grandis, la dernière fois que je t’ai vu, tu n’avais que treize ans»

Une dame d’une bonne trentaine d’année avançait vers elle. Elle serra Ji Eun dans ses bras, agissant avec elle comme si elles étaient les meilleures amies du monde.

«Très bien, et toi ?»

Ji Eun remarqua que sa tante avait l’air perdu, elle tenta de changer discrètement de sujet...

«Tu as une table pour nous ?»

La femme les accompagna jusqu’à une table...

«Je vous laisse vous installer, j’arrive avec les cartes»

Les deux jeunes femmes enlevèrent leurs manteaux, tirèrent leur chaise, s’assirent et attrapèrent la carte.

«Tu ne la reconnais surement pas, c’est Mee Hyo, une des meilleures amies d’enfance de maman, on allait souvent dans ce restaurant avant qu’elle ne tombe malade.»

Ji Eun ne put empêcher la tristesse d’investir sa voix quand elle prononça la fin de la phrase...

«Vous avez choisi ?»

«Oui, je vais prendre un Bibimbap s’il te plait. Et toi, Tata, tu veux quoi ?»


CSS by Carrott'










Dernière édition par Bae Ji Eun le Sam 19 Jan - 21:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teacher
avatar


Bae Yeon Young


○ Messages : 34
○ Level pass : 136
○ Discrétion : 3




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Ven 9 Nov - 18:13

En plus de n'avoir jamais été présente dans ma famille et de ne l'avoir jamais aidé je venais de m'être mal à l'aise Ji Eun en lui avouant mes ressentis, en la regardant danser alors que je sais à quel point ça peut être stressant et surement aussi en manquant de céder à la migraine. Et pourtant elle est là, à s'inquiéter pour moi. Si je ne ferais pas une bonne tante en tout cas Ji Eun fera une excellente nièce, j'en sûre.

« Ça va ? Tu dois avoir faim... On peut aller se promener dans Séoul, je connais un bon restaurant... On pourra aller faire du shopping après, il nous reste une bonne heure... »


C'est vrai que je commençais à avoir faim car j'avais mal au ventre et il n'allait pas tarder à gargouiller d'ici peu de temps. Mais je ne sais pas si c'est une très bonne idée que de se promener et de faire les magasins alors qu'on est en pleine semaine. Et si on revenait en retard ? Si je viens à mes cours après la sonnerie j'vais me faire renvoyer et Ji Eun va avoir de gros problèmes elle aussi ! Une heure c'est pas si long que ça. Pour ne pas paraître méchante ou tout autres adjectifs qui finissent par "ante" j'avais juste poussé un léger soupir.

« Bof.. »


Ji Eun me regardais pourtant droit dans les yeux, m'imposant la réalité.

« Tu avais dis que tu voulais qu’on passe plus de temps ensemble, c’est une bonne occasion, non ? »


Elle avait raison après tout. Ce n'est pas une si mauvaise idée que ça, au pire je payerais un taxi pour rentrer au lieu de courir. Puis il est vrai que j'avais envie de connaitre ma nièce, savoir toute sa vie, ce que j'ai loupé, les petits potins et pouvoir rattraper toutes ces années perdues.

« C'est d'accord ! T'as gagné.»

« Je vais me changer, je reviens. On se retrouve devant le portail dans cinq minutes ? »


Je n'eus pas l'occasion de dire "ok" qu'elle courait déjà aux vestiaires, dans la pièce un peu plus éloignée de la salle de danse. Pour patienter j'avais arrêté la musique rythmée du poste puis m'admirait dans un des nombreux miroirs remplaçants les murs afin de me remettre quelques mèches de cheveux correctement. J'hésitais à me mettre un coup de déodorant avant de partir mais Ji Eun arriva avant que je ne me décide, elle était rapide dis donc.

Je me laissait guidée par ma nièce après être parties de l'établissement. Je ne sais pas exactement combien de rues elle m'avait fait emprunter mais s'en était ahurissant, si elle n'était pas là je me serais perdue à coup sûr entre tout les immeubles et échoppes du quartier. Cependant nous nous arrêtions dans un restaurant traditionnel, plutôt mignon où apparemment Ji Eun connaissait du monde.. je me sentais un peu à l'écart à ce moment-là.. jusqu'à ce que la femme m'interpelle. Mais je ne la connaissais pas moi ! Comment elle a sût mon prénom ?!

« Hey ! Ji Eun ! Comment va tu ? Ça fait longtemps ! Et... C’est Yeon Young ? Comme tu as grandis, la dernière fois que je t’ai vu, tu n’avais que treize ans »


Cette femme semblait me connaitre d'avant le drame.. c'en était presque choquant de voir à quel point j'étais connue. Et ça veux dire qu'à seulement quelques pas de chez moi j'aurais pû trouver un bout de mon histoire, j'aurais réussie peut-être à renouer avec ma famille puisqu'elle connait Ji Eun. J'étais assez frustrée par cette découverte il faut dire.. là je m'en voulais carrément de pas avoir eus une petite dalle en passant dans cette rue et d'être allée dans ce restaurant. Enfin j'y pense, la dame m'a peut-être reconnue seulement parce que je suis avec ma nièce et ce n'aurait peut-être pas été le cas si j'avais été seule.. Oh faut que j'arrête de réfléchir..

« Très bien, et toi ? » « Tu as une table pour nous ? »


Toutes les deux s'étaient enlacées un instant avant que Ji Eun ne lui demande une place.. c'était donc la gérante ? Pff.. je comprend rien. Nous avancions donc jusqu'à la table proposée où nous nous installions après que l'hôte nous quitte pour chercher les menus.

Je parcourais très vite la carte pendant que Ji Eun m'adressais la parole.

« Tu ne la reconnais surement pas, c’est Mee Hyo, une des meilleures amies d’enfance de maman, on allait souvent dans ce restaurant avant qu’elle ne tombe malade.»


Mee Hyo ? C'est vrai que ça me dit vaguement quelque chose maintenant qu'elle m'en parle.. mais je sentis la gorge de ma nièce se serrer à la fin de sa phrase. La mort d'un proche fait-elle donc toujours aussi mal ? J'osais lui attraper la main et lui faire un sourire encourageant et protecteur afin qu'elle ne se sente pas trop triste ni trop seule. J'étais là maintenant et elle aussi, nous nous complétons.

« Vous avez choisi ? »

« Oui, je vais prendre un Bibimbap s’il te plait. Et toi, Tata, tu veux quoi ? »


Tata, tata, tata, tata, ces mots résonnèrent dans ma tête, je n'arriverais décidément pas à m'y habituer. A y réfléchir tout ça était aller si vite après tout.

« Hé bien je vais prendre un Gimbap, s'il vous plaît.»


Rien de mieux qu'un Gimbap pour le déjeuner. La dame rigola en m'entendant, je crus d'abord qu'elle se foutait de moi mais elle s'excusa avant que je ne dise quoi que ce soit.

« Enfin ! Tu peux me tutoyer Yeon Young, je te connais. »


J'avais envie de répondre que moi justement ce n'était pas le cas seulement ça aurait été vraiment méchant de ma part. Elle repartie ensuite apporter la commande en cuisine et nous laissa seules. J'en profitais pour combler les trous.

« Alors, parle moi un peu de toi. J'ai envie d'en savoir plus sur ta vie et il faut dire qu'en deux jours c'est difficile d'arriver à te cerner.»


Ji Eun est spéciale, ça se voit. Elle n'est pas le genre d'adolescentes ordinaires. Il y a quelque chose en elle qui la rend unique mais je n'arrivais pas encore à savoir qui. Peut-être sa maturité ? A dire vrai j'ai l'impression que c'est elle la plus adulte de nous deux.

Après cela Mee Hyo revint avec nos plats en nous souhaitant un bon appétit. C'est clair qu'un bon appétit j'en avait un et pas des moindres.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/SundaieFirstOne
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Ven 23 Nov - 17:55



«Hé bien je vais prendre un Gimbap, s'il vous plaît.»

La réponse de sa tante déclencha chez Mee Hyo un léger éclat de rire...

«Enfin ! Tu peux me tutoyer Yeon Young, je te connais

Cette fois, ce fut Ji Eun qui rigola intérieurement. Contrairement à ce que le jeune fille aurait pensé, sa tante ne réagi pas à cette phrase, pourtant, cela avait semblé gêner Yeon Young. «Je te connais» Ce n’était pas le cas de la jeune prof de danse. Mee Hyo se retira en cuisine...

«Alors, parle moi un peu de toi. J'ai envie d'en savoir plus sur ta vie et il faut dire qu'en deux jours c'est difficile d'arriver à te cerner.»

Ji Eun allait répondre quand les plats arrivèrent.

«Bon appétit les filles.»

«Bon appétit Tata.»

Tata... A chaque fois que Ji Eun prononçait ce mot, une réaction quasi invisible de Yeon Young se faisait remarquer par l’adolescente. Une sorte de petit sursautement. Cela amusait Ji Eun, elle le faisait presque exprès. Elle savait que sa tante aurait surement du mal à s’habituer à ce nouveau rôle.

«Pour commencer, je suis née le 30 avril...»

Elle reprit une bouchée...

«Et... Que puis je raconter ? Disons que j’ai eu une vie normale jusqu’au jour où j’ai eu sept ans, après...»

Comme à chaque fois, sa voix se serra sur les derniers mots. Elle inspira un bon coup, bu une gorgée d’eau et continua.

«Après... Après j’ai habité chez mon père... Enfin «chez lui» c’est beaucoup dire... Il était quasiment jamais là... Il n’a jamais su que je chantais et que je dansais jusqu’au jour ou j’ai participer au concours qui m’a permis d’entrer à la KUA... Il ne l’a jamais accepté. Aujourd’hui, je n’ai plus aucun contact avec lui...»

Après qu’elle eu finit son récit, elle regarda sa montre. 13h... Les cours allaient reprendre dans 20 minutes.

«Mee Hyo, l’addition s’il te plait»

«Mais voyons Ji Eun, tu sais très bien que je ne te ferais jamais rien payer ici. Allez va, tu risques d’être en retard»

Ji Eun souri. Elle aurait voulu insister mais connaissant Mee Hyo, elle savais que c’était perdu d’avance. Elle la remercia et les deux jeunes femmes sortirent. L’université était à même pas 10 minutes à pied. Elle s’arrêtèrent à un stand afin d’acheter une glace et se mirent en route. En chemin, elle discutèrent de tout et de rien, riant comme des amies d’enfance. Elle arrivèrent à l’établissement... 13h15... Ji Eun se dépêcha de finir sa glace, prit son sac et monta en cours.

Après le cours de solfège, Ji Eun se dirigeât vers la salle de chant. Elle croisa sa rivale, Ri Ah qui se rendait au même cours. Sans échanger un seul mot, elles entrèrent dans la salle. Après les vocalises ils écoutèrent l’oeuvre que les élèves devront apprendre. C’était une chanson actuelle, pas toute récente, mais tout le monde la connaissait, y comprit Ji Eun qui reconnut dès les premières notes Good Person des T-ara.

La sonnerie annonça la fin du cours, ou plutôt des cours. Oui, la journée était enfin finie. Une fois arrivé à la résidence, elle prit un bon bain chaud avant de se blottir sur le canapé avec un bol de nouilles et d’allumer la télé.

«Salut ! Tu me laisses un peu de place ?»

Ji Eun leva la tête et reconnu Yeon Young, elle se poussa un peu, laissant sa tante s’asseoir...

CSS by Carrott'










Dernière édition par Bae Ji Eun le Lun 21 Jan - 7:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teacher
avatar


Bae Yeon Young


○ Messages : 34
○ Level pass : 136
○ Discrétion : 3




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Mer 5 Déc - 17:59

Les deux assiettes aux senteurs délicieuses tombèrent sous notre nez, l'odeur m'envahissait presque les narines.

« Bon appétit les filles.»


« Bon appétit Tata.»


J'avais déjà commencée à empiffrer mon Gimbap, relevant le nez, une nouille sortant d'entre mes lèvres. C'était effectivement pas très poli de commencer avant tout le monde, mais bon.. je suis comme ça, on me changera pas.

« Merffi beauvoup, à toi auffi. » arrivais-je à dire la bouche encore pleine


Ji Eun m'avait encore appelée tata, il fallait vraiment que je m'y fasse sinon je ne vais jamais m'y habituer avec elle. Je suis sûre qu'elle le fait exprès en plus. A moins que ce soit facile pour elle de m’accueillir comme ça dans sa vie ? Remarque, c'est une éventualité. En tout cas ce n'est absolument pas le cas pour moi, peut-être que dans plusieurs mois j'y arriverais à l’appeler "ma nièce" ou à lui donner un surnom ridicule, mais là, non.

Elle était née un 30 avril, il fallait que je le note quelque part avant d'oublier. Je sortis directement mon portable de ma poche et activa l'application calendrier où je marquais la date de son anniversaire avec marqué dans l'encadrement du nom : Jiji ♥

Racontant son dur passé - certes peut-être pas aussi difficile que le mien mais quand même - je lui pris la mais lorsque je sentis qu'elle était sur le point de craquer, la gorge serrée. Elle prit une gorgée d'eau tout en continuant. Ji Eun m'appris qu'elle vivait avec son père qui ne connaissait rien à l'existence de sa passion, c'est pour cela qu'elle est partie de chez lui afin de vivre sa vie, seule. D'un côté je la comprenais.. ne pouvoir vivre ses rêves est un sentiment tellement frustrant qu'on est prêt à tout, même du pire, afin de les réaliser.

« Tu n'es plus si seule » lui dis-je avec un mince sourire « Je peux te soutenir maintenant.. »


L'addition réglée - enfin c'est un bien grand mot puisque nous n'avons rien payé - nous repartions en direction de l'académie afin de reprendre les cours de la journée. En chemin nous nous arrêtions à un stand où nous prenions une glace chacune. Je savais que je n'aurais pu résister à une crème glacée, c'était plus fort que moi et mon régime. Personnellement j'avais choisis une menthe-chocolat avec supplément de chantilly, même si je n'avais plus faim, rien ne vaux une bonne glace, puis comme on dit l’appétit vient en mangeant.. enfin soit disant. Une fois nos pots en main où nous piochons la nourriture au fur et à mesure de notre avancée, nous arrivions au campus après une discussion des plus joyeuse.


J'avais appris la danse classique pendant un de mes cours afin de laisser aux garçons le privilège de développer un peu plus leur grâce. S'ils refusaient de pratiquer cette danse soit disant "réservée aux filles" ils avaient l'honneur de se voir obligés de porter un tutu. Je pense que leurs camarades auraient bien rient, tout comme moi, en les voyant. Bon bien sûr ça les a rebuté et c'était le but, mais ça aurait été franchement drôle. J'aurais même pris des photos héhé.

En rentrant je me demandais où pouvais bien vivre Ji Eun si elle n'habitait plus avec son père. Alors je suis rentrée chez moi et j'ai tout simplement demandé à Sky qui a bien voulu m'indiquer la chambre de ma nièce. J'ai tout d'abord cru défaillir en entendant qu'elle vivait à deux chambres de la mienne, mais bon, les coïncidences commencent à se faire trop présentes avec Ji Eun alors plus rien ne devrait m'étonner.

Je ne pris même pas la peine d'indiquer mon arrivée que j'entrais déjà, me collant à côté du canapé où je vis la petite regarder la télévision.

« Salut ! Tu me laisses un peu de place ? »


Se décalant légèrement, je m'assis à côté d'elle. J'avais ramené un plaid avant de venir, objet indispensable pour une bonne soirée entre filles, et en proposa un bout à Ji Eun. Après s'être blotties dedans nous regardions un peu les programmes diffusés l'une contre l'autre.

« Tu pense que c'est le destin qui nous a réunis toi ? Je commence à croire à ces trucs de grand-mères à force de te connaitre. »


C'est vrai que tout paraissait tellement surréaliste avec elle. Nous rigolions un peu devant une des émissions proposées, c'était running man, programme souvent apprécié des coréens parce qu'il y a parfois des stars qui viennent participer au jeu. Le concept est un peu loufoque mais moi j'aime bien.

Bref, après ça il était aux alentours de 19 heures, je me levais et alla chopper deux-trois trucs à manger dans le frigo et les placards, histoire de pas mourir de faim. Je faisais attention à bien chauffer l'eau dans la casserole avant de mettre les nouilles dedans.

« Je fais comme chez moi du coup. » rigolais-je


Une fois finis la préparation des pâtes, je mangeais ça vite fait à même le couvercle en faisant gaffe de ne pas en coller partout sur le sol.

« On se fait un petit jeu après ? Ou un tour dans le parc ! Ça pourrait être marrant, je ferais bien du roller moi.. Tu préfère te reposer ? Non t'es jeune, tu préfère sortir hein, on y va !? »


Excitée comme une puce j'allais déjà partir chercher les rollers dans ma chambre qui traînaient surement près de ma natte.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/SundaieFirstOne
Trainee
avatar


Bae Ji Eun


○ Messages : 148
○ Level pass : 329
○ Discrétion : 6




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: I lost my mind   Dim 20 Jan - 22:44

HRP : Sorry pour l'attente ._.



« Tu pense que c'est le destin qui nous a réunis toi ? Je commence à croire à ces trucs de grand-mères à force de te connaitre. »

Ji Eun n’en savait pas grand chose... A vrai dire, elle ne croyait pas au destin... Pourtant, leurs retrouvailles était tellement inattendues... Cependant, elle ne passa pas plus de temps à y réfléchir en effet, les deux jeune femmes riaient comme deux amies d’enfance devant l'émission proposée : Running Man avec, comme guest Minkyung, Jihoon et Naeun.

Vers 19 heures, Yeon Young se leva pour aller à son tour faire bouillir des nouilles. Elle revint en rigolant..

« Je fais comme chez moi du coup. »

Si tôt qu’elle eut fini, elle s’empressa de proposer des activités à Ji Eun.

« On se fait un petit jeu après ? Ou un tour dans le parc ! Ça pourrait être marrant, je ferais bien du roller moi.. Tu préfère te reposer ? Non t'es jeune, tu préfère sortir hein, on y va !? »

La jeune fille était perdue. Il n’y a même pas une semaine, elle n’avait plus de famille, aujourd’hui, elle se retrouvait avec une tante hyperactive... Avant qu’elle n’eut le temps de répondre, Yeon Young était déjà partie chercher ses rollers... N’ayant pas le choix, elle fit de même, doutant quand même de sa capacité à les retrouver dans un tel bazar...

10 minutes plus tard, elle redescendit dans le salon, dans une tenue plus confortable * et les rollers à la main. Elle sortit rejoindre sa tante et enfila les patins. Elle tenta tant bien que mal de se lever, cela faisait longtemps qu’elle n’était pas remontée sur des roller, aussi, elle avait pris soin de mettre des protection à ses poignets. Elle fit un pas, enfin... elle essaya... Elle se sentait aussi à l’aise sur ses patins que Bambi sur la glace. Après être tombée trois ou quatre fois, elle réussit l’incroyable exploit de tenir debout plus de trente secondes. Sa tante était très loin devant elle. Ji Eun accéléra afin de la rattraper. BOOM ! A nouveau elle tomba. Regardant sa tante - qui, apparemment en faisait plus souvent qu’elle - elle se dit qu’elle n’allait pas se laisser distancer si facilement...

Se relevant pour le énième fois, elle roula de plus en plus rapidement, dépassant Yeon Young et lui lança :

« Essaie de me rattraper ! »

Alors, toutes les deux se retrouvèrent à faire une course effrénée dans le parc. Course qu'évidement, Yeon Young gagna, suivi de près par Ji Eun. Puis, assises sur un banc, elles rigolèrent et discutèrent de tout et de rien...
Vers 20h30, elles décidèrent de rentrer. Ji Eun proposa de refaire une autre course le lendemain, la jeune fille n’ayant pas cours le mercredi. Puis elle alla se coucher.

Le lendemain, elle se leva sans ronchonner... Elle était heureuse à l’idée de passer l’après-midi avec sa tante. Contrairement à son habitude, elle était de bonne humeur. Elle se dirigeât vers la salle de bain en sifflotant. En sortant, elle tressa ses long cheveux et mis un uniforme composé d’une chemise blanche et d’une jupe noire *


CSS by Carrott'








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I lost my mind   






Revenir en haut Aller en bas
 

I lost my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» ∆ lost and insecure
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» A la recherche d'un bouquin make-up
» Madness is not state of mind... Madness is a place... Let's go there... Shall We ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute Heartbeat :: 
 :: Loisirs & restauration. :: Parc.
-
Sauter vers: