AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Yellow Plastic Duck // Hyumin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Invité





MessageSujet: Yellow Plastic Duck // Hyumin   Mar 27 Mar - 19:19



Sommaire

[OS] "This isn't a life" _ Kim Hee Chul





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Yellow Plastic Duck // Hyumin   Mar 27 Mar - 20:12


This isn't a life


- Vous savez quoi ?! Je crois que je ne me lasserais jamais de tous vos visages qui me supplient « Non, ne me tuez s'il vous plaît ! Je vous en supplie ! ». Vous avez tous ce courage de dernière minute, cette petite résistance et vous essayez pitoyablement de me faire flancher avec vos yeux qui larmoient … Stupide. 

Le jeune homme se tenait au milieu du grand bureau, son silencieux dans la main gauche, son autre bras pendant nonchalamment le long de son corps. Il fixait intensément sa proie. Elle était ligotée et bâillonnée sur son fauteuil de bureau. Un homme ayant la quarantenaire, le haut du crâne légèrement dégarni, sa chemise de grande marque déchirée et les yeux injectés de sang. Oui, il avait peur. Parfait ! Encore une mort délectable. Comme un chat jouant avec son futur repas, le jeune homme aux allures d'étudiant dévergondé tourna une fois autour de l'imposante chaise à roulette.

- Je commençais à en avoir marre de vos gémissements. C'était tellement niai, siffla t-il. Allons, vous et moi savons bien que les hommes ne doivent pas se rabaisser à ce genre de choses.

Il se pencha légèrement au dessus du visage de sa victime et murmura prêt de son oreille :

- C'est tellement dommage : vous ne pourrez pas faire votre dernière prière.

Provocation. Le quadragénaire se tortilla dans tous les sens comme le vers essayant de fuir le bec du canard. L'étudiant se délecta de cette scène avant d'éclater d'un rire cynique, caverneux. Un rire qui fait froid dans le dos. Il tira ensuite la seule chaise de cette maison tenant encore sur ses quatre pieds et l'emmena jusqu'en face de l'autre homme. Il la fit tourner de manière à s'y assoir à califourchon, le menton reposant sur le haut du dossier. Il fixa sa cible tout en faisant tourner son fusil entre ses doigts.

- Dîtes moi tout : pourquoi vous vendiez ces pauvres filles venant de toute la Corée à des gars aussi riches que cons ? Qu'est-ce qu'elles vous avaient fait tant que ça ? Je sais que les femmes sont des sorcières mais de là à les traiter comme des objets …

Il le transperça de son regard. Ses yeux semblable à ceux des chats : pénétrant et indéchiffrable.
L'homme à la chemise ne pu détourner son attention de l'étudiant. Son visage taillé en pointe faisait penser à celui d'une femme. Ses lèvres plaines, ses cheveux châtains clairs tirant sur le roux, sa démarche traînante … Il était attirant. La seule chose qui inspirait la peur était ses yeux. Cette touche troublante lui donnait un air possédé.

-Je paris qu'elle vous rapportaient un fric monstre … Dommage pour vous que l'une d'elle est pu fuir son 'mari' et ai réussi à le balancer avant de se faire étouffer par vos mains ! Espèce de salaud !, cracha t-il en se levant d'un bond, menaçant.

Il envoya balader la chaise d'un revers de main et pointa son arme sur l'homme. Voyant le silencieux braquée sur lui, les pupilles du quadragénaires s'agrandirent. Peur … pas de compassion. Il faut exterminer la vermine. Voilà, tout était dit.

- Mais on finit toujours par payer. Que Dieu vous bénisse, dit-il soudainement calme.

Sans demander son reste, il appuya sur la gâchette. C'est ainsi qu'il commis l'homicide. La balle siffla dans l'air et frappa le milieu du front de l'homme. Peut-être avait-il eu le temps de voir 'la lumière'. Peut-être qu'il avait même eu le temps de voir sa vie défiler devant ses yeux. Rien n'était sûr.

L'étudiant garda le bras tendu en l'air, le viseur pointé sur le corps sans vie. Il venait de rembourser la mort par la mort. Il tuait pour venger. Il n'était pas un voleur, ni un justicier, il n'était pas non plus un monstre assoiffé de sang … Il exterminait seulement la vermine avant que se soit elle qui vous bouffe jusqu'aux os.

Le boulot enfin terminé, Kim Hee Chul cala son arme contre son épaule et traversa la maison pour rejoindre le silence de la nuit noire, laissant l'immense maison aux murs ocres complètement dévastée et une dizaine de corps criblés de balles derrière lui.

Demain serait un autre jour.


-------------------------------------------------------------------------------------------

Note de l'auteur : J'avais écrit ce petit OS de tueur à gage sans vraiment avoir un personnage en tête. Mais finalement je me suis dit qu'Heechul rentrait parfaitement dans le rôle. Je tiens aussi à dire que je n'écris pas que des textes sombres ^^ D'habitude je suis plutôt fleur bleue ! ♥ En espérant que ça vous n'avez pas perdu votre temps.





Revenir en haut Aller en bas
 

Yellow Plastic Duck // Hyumin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Yellow - Limited Pirate Monkey & Treasure Island - Lea [musician]
» Chaussures Lati Yellow SP
» [Lati Yellow Miel/ Cookie] Arrivée de mes petite Aladdin fin p.2
» Chrome yellow...
» Modification du corps Lati Yellow
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute Heartbeat ::  :: Art & co.-
Sauter vers: