AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Lights go on again. Kang Sun Ju

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Invité





MessageSujet: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 14:07


KANG SUN JU
L'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. Les êtres s'attachent et deviennent dépendants les uns des autres à tel point que lorsque l'un vient à partir, le monde s'écroule autour de l'autre ...
feat Yong Jun Hyung

Let's Play

Identity

Âge : 19 ans
Sexe : M

Sexualité : Bisexuel à temps partiel
Situation : Célibataire à temps plein

Training

Année d'Etude : 2
Spécialité : Danse


Story


Tu sais papa, mon histoire n’a rien de particulier. J’ai grandit sans toi. J’ai apprit à vivre sans ta présence. Je ne sais pas qui tu es, ni où tu es et honnêtement, je n’ai pas tout de suite accepté le fait de ne pas avoir de présence masculine à l’école. Tu as fuit, tu n’es qu’un lâche qui n’avait pas le courage de t’occuper de la femme que tu aimais. Tu l’as mise enceinte et tu t’es tiré. Tu as abandonné la femme la plus extraordinaire qui existe dans le monde entier. Je t’en ai longtemps voulu, et quand j’y pense, je crois qu’on est mieux sans toi. Tu n’es pas assez bien pour elle. Tu vois, je suis là. Elle n’a pas avorté, parce que son cœur t’appartenait entièrement. Je suis le fruit de votre amour et j’ai vraiment eut honte d’être ton fils. Aujourd’hui, je n’ai pas besoin de toi. J’arrête de me poser des questions.

Tu sais papa, je me suis beaucoup fait chahuter à l’école parce que j’étais le seul de ma classe à n’avoir qu’un parent. Je croyais que j’avais fait quelque chose de mal. Les autres ne voulaient pas jouer avec moi. Je me retrouvais tout seul dans mon coin à dessiner sur le sol avec des craies. Seule la maîtresse me tenait compagnie quand elle le pouvait. J’ai souffert de cette solitude. Qu’est ce que je pouvais comprendre à six ans hein ? J’ai pleuré, encore et encore. Je priais même la nuit pour que tu reviennes, mais tu n’as jamais pointé le bout de ton nez. J’ai cessé de croire en Dieu et au père Noël. Ils ne m’ont jamais apporté ce que je désirais le plus. Toi.
Maman travaille énormément, encore aujourd’hui pour subvenir à nos besoins.

Tu sais papa, tu as loupé de nombreuses choses. J’ai eu des fêtes d’anniversaire extraordinaires, même si je n’avais personne à inviter. Pendant un moment, je ne voulais plus aller à l’école. Je détestais être mis à l’écart. Après tout, je n’étais qu’une victime de ton égoïsme. Puis je l’ai rencontré quand j’avais sept ans. Un petit garçon, qui n’avait pas peur de moi et qui ne me faisais pas des vilaines blagues. Il partageait même son goûter avec moi. Je ne sais pas pourquoi il est venu vers moi alors que les autres n’osaient pas. Mais je le remercie. Sans lui je ne serai pas qui je suis aujourd’hui. Sans lui, je n’aurai pas pu surmonter les obstacles de la vie.
Mon premier copain dans ma vie d’enfant. Tu n’imagine pas à quel point je pouvais être heureux. Aller jouer dans le parc avec lui après l’école, l’inviter à la maison pour manger et parfois dormir. On passait nos nuits à prévoir nos futurs de supers héros. Il était ma lumière tout simplement.

Tu sais papa, j’ai mit beaucoup de temps à comprendre pourquoi tu étais parti. Le pire c’est que maman ne t’en veux pas. Elle accepte. Moi non. J’espère qu’elle trouvera un homme capable de l’aimer vraiment, de tout donner pour elle, sans aucune hésitation. Elle mérite d’être heureuse. Même si elle rentrait tard le soir, elle a toujours été la pour moi. Quand je faisais des cauchemars, elle passait la nuit à me tenir la main. Quand je tombais, j’avais le droit au bisou magique et a une sucette. Je n’ai pas manqué d’amour, surtout pas du tien. Je t’ai tellement détesté ces dernières années, que c’en est devenu fatigant et surtout lassant. Plus le temps passait et plus j’arrivais à passer à autre chose.

Tu sais papa, à mon entrée au collège j’ai découvert la joie du partage. Je me suis fait de très bons amis qui n’en n’avaient absolument rien à faire que je n’ai pas de père. Ils m’ont énormément rassuré. Je suis quelqu’un d’assez ouvert, peut être un peu timide au début. Je n’aime pas me dévoiler et puis quand quelqu’un me fait une forte impression, je me sens mal à l’aise. Pourtant je suis de nature très franche, je n’ai pas peur de dire ce que je pense, même si je blesse les autres. Je peux faire du mal mais aussi réconforter. J’ai apprit à consoler les autres avec des gestes, des mots. Ce n’est pas à la porté de n’importe qui. J’ai l’impression que ma présence est apaisante. Je suis certain que toi, tu n’avais pas cette qualité. J’ai découvert la danse grâce à eux, une véritable passion qui a prit beaucoup d’ampleur dans ma vie sans que je ne m’en rende compte. Ma drogue, tout simplement. On allait dans les cours de danse, ou même dans la rue. Partout où on allait, dès que j'entendais la musique, mon corps se mettait à bouger. Je ne fais qu'un avec la musique. Je crois que c'est ce qui m'a permit de ne pas sombrer.

Tu sais papa, j’ai aussi beaucoup de défauts et je me demande si je ne les tiens pas de toi quand même. Boudeur et susceptible, je n’aime pas que l’on me fasse des remarques désagréables. Finit le gamin qui se laissait faire sans rien dire. Je peux paraître naïf, mais je ne me laisse pas marcher sur les pieds pour autant. Je suis quelqu’un de fort, mais sensible, bien que je ne laisse jamais rien paraître. Je suis bien trop fier pour montrer mes faiblesses.
Je n’ai jamais quitté mon meilleur ami, nous avons toujours été dans la même classe. Même maintenant au lycée. Et si tu veux tout savoir je suis raide dingue amoureux de lui. Oui ton cher fils a des sentiments pour un homme. Je dois t’avouer que j’ai eu du mal à l’accepter. Ce n’est pas évident, mais je suis comme ça. Honnêtement, j’ai toujours aimé les femmes, mais lui… C’est totalement différent. Je ne lui ai jamais rien avoué de peur de gâcher notre lien. Je ne veux pas le perdre. Pour rien au monde. Je l’aime tellement, mais ça je crois que tu ne pourras jamais le comprendre.

Tu sais papa, je suis devenu quelqu’un de bien et ce n’est sûrement pas grâce à toi. En t’écrivant cette lettre je me libère de toute ma haine et ma rancœur que je ressens envers toi. Je passe à autre chose. Je me donne un fond, je ne lâche rien. Oui je suis très persévérant et je vis pour la danse. Et le pire, c’est que j’ai intégré une des meilleures écoles. Je donne tout ce que j’ai pour réussir, mais j’ai confiance en mon talent. Je chante à mes heures perdues. C’est toujours agréable. Je veux être le numéro 1. Oui je suis très compétitif et je déteste perdre. Un défaut comme une qualité finalement.
Je crois que si tu étais resté, tu aurais été fier de moi. Je crois que tu regretteras toute ta vie de ne pas avoir élevé un garçon comme moi. Je n’ai plus peur aujourd’hui. Peut être que toi, tu as refais ta vie, que tu as d’autres enfants. Je n’en ai plus rien à faire. Cette fois, je te dis Adieu.



And what about you ?

Yuki, 19 bougies. J'habite en banlieue parisienne et je fais une école du langage des signes. De fais du rp depuis l'âge de 13 ans. Je suis une fan incontestée des Beast. Je connais les chorégraphies par cœur mais je chante en yaourt.
J'ai immédiatement craqué sur le design et le contexte du forum ♥

Backstage

Icons © PSEUDO _ Mini Bann © PSEUDO







Dernière édition par Kang Sun Ju le Sam 26 Fév - 16:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 14:14

Bienvenue sur le forum !!!

Toi aussi tu as droit à ta briquette à la fraise ♥️

Bon courage pour ta fiche





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 14:32

Bienvenue ♥





Revenir en haut Aller en bas
Novice
avatar


Kim Yung Soon


○ Messages : 688
○ Level pass : 109
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 14:36

Welcome into our world ! :D









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.teentop-france.com/
Trainee
avatar


Suh Inah


○ Messages : 693
○ Level pass : 71
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 15:21

Bienvenue sur AH Sun Ju ! ♥️
Merci de ton inscription & bon courage pour ta fiche





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 16:04

Merci beaucoup ♥
Oh une briquette de fraise o/ J'adore ça !!
Je crois que ma fiche est terminée si je n'ai pas fait de bêtises XD





Revenir en haut Aller en bas
Trainee
avatar


Suh Inah


○ Messages : 693
○ Level pass : 71
○ Discrétion : 0




~ More about you ♥
Situation amoureuse : :
Boite à pense bête :
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   Sam 26 Fév - 16:52

Fiche validée ♥️ Très bien écrite d'ailleurs, personnage touchant

Je t'invite à remplir les champs de ton profil & à compléter ton logbook ; oublie pas la carte étudiante pour choisir les cours que tu suivra Pense aussi à jeter un coup d'oeil du côté des résidences, tu peux soit rejoindre une habitation déjà créée soit en faire une nouvelle

Amuse toi bien sur Absolute Heartbeat





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lights go on again. Kang Sun Ju   






Revenir en haut Aller en bas
 

Lights go on again. Kang Sun Ju

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ASSOCIATION AMBER LIGHTS ?
» Cine-Matics & Mac me over
» Immeuble Citylights (tours)
» Lueurs Polaires (Northern Lights) Noël 2011
» Kang Soo Mee pour vous servir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute Heartbeat :: 
 :: Archives. :: Fiches de présentation.
-
Sauter vers: