AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Wanna B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Invité





MessageSujet: Wanna B   Mar 5 Avr - 16:22

Miroir, miroir … Mon reflet me renvoyait une image net de moi, en ce début de soirée et je ne pouvais m'empêcher de me demander si cette image, si lisse et belle qui s'affichait sur la grande plaque de verre était celle que je voulais que tout le monde voit. Certes, elle plaisait, ce n'était pas un secret, mais je savais que la seule chose qui importait vraiment, c'était elle. Pourquoi avoir une image, si belle soit-elle pour n'être rien à l'intérieur, sinon un vide ? Et si je n'étais rien, pourquoi me posais-je la question ? Je clignais des yeux. Pensif, j'étais bien trop pensif ce soir, mais je ne savais même pas pourquoi. Et plus je réfléchissais à pourquoi j'étais pensif, plus je pensais … Bref, cercle infernal. La raison commençait sérieusement à m'abandonner quand je me rendis compte de l'heure. Le jour commençait à se faire absent, il approchait des six heures du soir, et je n'étais là, qu'à me prélasser devant mon reflet, devant mon miroir, devant mes pensées. J'avais rendez-vous avec ma ''petite-amie'', Chang Soo Mee, au parc à sept heure, et il n'était pas dans mes habitudes d'arriver en retard à un rendez-vous, quel qu'il soit. Remarquez, rien de ce que je faisais n'était dans mes habitudes en ce moment, ce qui était déplorable de ma part. Sachant que j'étais déterminé à oublier Yoon Myung Hee. Enfin, peut-être pas assez. Je m'avouerai bien vaincu, mais je savais que je n'avais rien fait pour pensez à autre chose, en faible être humain que je suis. C'est étrange de me dire ça, avant je regardais les autres de hauts, mais maintenant je les sens si supérieurs … Comme si ils m'écrasaient. Bien sûr, eux, ils pensent toujours que je suis au dessus d'eux, mais quel est le ressenti qui compte le plus pour moi ? Le leur ou le mien ? La réponse est vite faite. Quoique, il y a des gens qui ne vivent que pour l'image que leur renvoie les autres. Ça me dégoute.

Tandis que je prenais ma douche, je repensais à l'article dans le Kuamo. Non, bien que ça aurait pu être perçu comme ça, ce n'était pas pour ''marquer mon territoire'' que j'avais embrassé Myung Hee – je ne suis pas un chien qui fait ses besoins contre un arbre pour montrer qu'il est à lui, et je ne ressentais aucunement le besoin de ''marquer'' Myung Hee, ou de manifester tout symbole d'appartenance, vu que c'était dans notre cas plutôt le contraire, étant le seul à ressentir des sentiments clairs dans l'histoire – mais une phrase m'interpelait ;

«  reste à savoir si la belle est la femme d'un seul homme  »

Et si il y avait quelqu'un d'autre ? Comment je ferai ? Elle ne me connaissait que depuis peu de temps, et j'étais sûr que si je faisais un seul faux pas, je pouvais être envoyé … A la casse. Pour quelqu'un qui la comprendrait, serait proche d'elle, ne serait-ce pas l'idéal d'évincer un gêneur ? Je secouais la tête en me séchant. Il n'était plus temps de penser de cette manière. Je sortais avec Soo Mee, je ne pouvais en aucun cas critiquer le fait qu'elle soit avec quelqu'un d'autre. Et puis ce n'était qu'une hypothèse, si ça se trouvait, j'étais et resterai le seul.

Je sortis de la salle de bain et m'emparai d'une chemise blanche et d'un jean noir. Je n'avais pas envie de me mettre exactement sur mon trente-et-un ce soir, d'ailleurs je doute que ça me soit vraiment utile, et ne pris pas vraiment la peine de coiffer mes cheveux roux/blonds en batailles. Je me dirigeais vers le parc d'un pas léger, et me postais à l'endroit convenu avec Soo Mee. J'étais là depuis à peine cinq minutes quand je vis apparaître Myung Hee et me retournais vivement vers le buffet pour me servir un vers de punch.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Mer 6 Avr - 12:07

Depuis la parution du Kuamo, il m'avait semblé que toutes les barrières et protections que j'avais pu construire durant des années venaient de s'écrouler, me laissant à nouveau vulnérable, comme une petite fille. Une condition détestable à vrai dire. J'avais beau ne pas regretter mon enfance et la manière dont elle s'était déroulée, mais je me serais bien passée de cette partie. Si j'avais été lucide dès mon âge le plus tendre, peut-être la vie se serait-elle déroulée autrement ... Avec les si, on pouvait refaire le monde, et je n'avais pas envie de jouer à ce jeu-là ce jour-là. Des personnes que je ne connaissais pas étaient au courant de ma vie privée, et je n'aimais pas ça. La veille, les fans de Park Ki Sang m'avaient fait suffisamment souffrir pour que je sois de mauvaise humeur. Entre les bousculades, les croches-pattes et autres coups bas, je n'avais le temps de rien faire, j'étais constamment sur mes gardes et étais très rapidement agacée. Cela m'avait valu plusieurs remontrances de la part de mes professeurs, qui d'habitude ne se plaignaient pas de moi. Elles m'avaient mis les nerfs à vif, ces petites pimbêches. J'aurais préféré qu'elles se choisissent une autre cible.

En même temps, l'article du Kuamo ne jouait pas forcément en ma faveur. Déjà, le fait de dire qu'on s'était embrassé, c'était suffisant pour vouloir me massacrer. Mais c'était lui qui l'avait fait, et pas moi. Je ne voyais pas pourquoi elles s'en prenaient à moi. Elles n'avaient qu'à s'en prendre à lui après tout. Enfin, d'un autre côté, c'était compréhensible. Si la personne que j'aimais - et je ne pense à personne de particulier - avait embrassé quelqu'un, sûr et certaine que je serais furieuse. Néanmoins, cette situation, je n'allais sûrement pas la supporter très longtemps sans faire de casse. Être une victime ne m'était jamais allé. Quelque chose d'autre m'avait marqué dans le Kuamo : annoncer à tout le monde que j'étais à lui pour dissuader la concurrence ? Pff, n'importe quoi. Ki Sang n'aurait jamais fait ça ... enfin, je le pensais. Je ne le connaissais pas vraiment pour le juger ... Et puis, qu'est-ce qui me prenait tout à coup, de le défendre comme ça ? Encore quelque chose qui m'énervait. Mes sentiments étaient confus à son égard. Que représentait-il à mes yeux ? Je ne pouvais pas vraiment le dire. Peut-être qu'une nouvelle rencontre me permettrait d'améliorer ma vision des choses ? Mais j'avais justement assez peur de le rencontrer. Peur que ça se passe mal, peur que ça se passe bien. Et puis, après lui avoir dit de s'éloigner, ce n'était pas logique de venir le voir et de lui parler à nouveau. Et puis, de la concurrence ? Parlait-il de Chul Hei oppa ? Bon, c'était vrai que j'étais attirée par lui, mais en même temps, comment ne pas l'être, lorsque quelqu'un comme lui était si gentil avec vous. Et puis, il me connaissait vraiment bien. Voilà, mon esprit était dans la confusion la plus totale. J'espérais sincèrement que cette soirée organisée par nos sunbae allait me distraire un peu.

Je m'étais habillée assez simplement, un jean skinny, un top, et une veste légère, et des vans. Je m'étais tout de même bouclé légèrement les cheveux, et maquillée, pour ne pas paraître trop tâche parmi mes autres camarades. Et puis, pas trop sophistiquée non plus, puisque j'allais peut-être être amenée à danser un peu, alors autant être prête à le faire immédiatement.

J'arrivais là-bas une demi-heure plus tard, en compagnie de quelques filles que j'appréciais assez pour trainer avec elle. Je vis immédiatement la tête de Ki Sang, même si je n'avais pas forcément l'intention de le voir ou de le rechercher. Je soupirais, lorsque je l'aperçu se précipiter vers le buffet pour se servir un punch. J'avais l'impression que c'était de ma faute, si il commençait à se souler dès le début de la soirée. Je haussais les épaules, puis, rappelée à l'ordre par l'un de mes camarades, je l'abandonnais pour aller prendre une canette de bière. Près du buffet aussi. Je n'aimais pas le punch. Bref. Et puis j'avais la gorge-sèche. Je savais que c'était une mauvaise idée, qu'il valait mieux que je me rabatte sur le jus d'orange, mais j'avais besoin d'un petit remontant. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti les conséquences de l'alcool, pour cette raison seule, je me l'autorisais.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Ven 8 Avr - 21:43

Ce soir là n’allait pas être comme les autres, du moins comme les anciennes fois. Soo Mee devait aller à la soirée organisé par les doyens du lycée. Dire que dans peu d’année elle en ferait partie… Ca a rendait pensive, qu’allait-elle faire après ça ? Vivre avec ce monstre pour le restant de ses jours ? Ou bien refaire sa vie en désobéissant à ses géniteurs. La seule chose dont elle pouvait être sur, c’est qu’elle serait actrice. Enfin, ça n’avait pas d’importance pour l’instant.

Lorsqu’elle approcha le miroir de la salle de bain, un soupir s’échappa doucement de sa bouche. A la vue de sa touffe de cheveux ébouriffés et sals, de ses cernes, certes, très discrètes, mais tout de même présente, son manque d’imagination pour sa tenue. Ce qui lui fallait pour l’instant était une bonne douche fraîche pour la réveiller et surtout mettre ses idées au clair. Elle avait une autre pensé qui la tracassé, celle du Kuamo. Elle est habitué à ce petit journal, et n’a pas manqué d’y être les années passé, mais elle redoutait une chose… Qu’il fasse paraitre une double relation qui est certes bien réel, mais surement pas dans les conditions qu’ils oseraient la décrire, par commencer, le fait qu’elle soit fiancé avec un monstre mais qu’elle ait un amant qui n’est autre que l’un de ses meilleurs amis, par ailleurs c’est avec lui qu’elle allait passé la soirée.
Il était 18h, la fête démarrait à 19h, elle avait donc une heure tout rond pour se faire belle.

Enfin, elle eut fini de prendre sa douche et commença délicatement à brosser ses cheveux encore mouillé, elle se les sécha de manière à faire onduler le bas. Elle attacha sa mèche avec une petite barrette, à fin que l’on puisse admirer son visage. Le maquillage, elle aimait bien ça, mais pour cette fois elle se contenta de quelque chose de discret, un marron foncé comme far à paupière et du mascara. Pour ses vêtements, elle choisit une robe assez courte s’arrêtant au niveau des cuisses de couleur marron sans bretelle, elle mit une ceinture en dessous de la poitrine afin de donner du volume à la partie basse de sa robe. Pour ses pieds, elle choisit des chaussures à talon aiguille de couleur noires.
Ca y est la belle était prête.

Soo Mee marchait lentement, très lentement, elle n’aimait pas arriver en retard aux rendez-vous, mais elle aimait bien arriver après tout le monde, ça lui permettait d’être plus discrète et de se faufiler dans la foule, ce qui ne fut pas le cas.

A son arriver dans le parc elle essaya d’être assez discrète tout en gardant sa grâce. La traversée de la foule fut dure mais pas impossible. Beaucoup de regard se posaient sur elle, elle aimait être regardé, mais de la à être épié par durant toute la soirée ça elle ne le supporterait pas. Enfin les regards ce n’était que la secondes chose qui la tracassait à cet instant, la première chose était les espions du Kuamo qui n’hésiterait pas noter les faits et geste de chaque élève. Tout ses sens étaient aux aguets par rapport à ça…

Au loin, elle aperçu Ki Sang qui buvait un verre de punch. Sa démarche resta telle quelle, elle ne savait pas s’il voulait qu’elle joue son rôle de petite amie ou bien si elle devait maintenir ses distances. Ce qu’elle fit elle avança le sourire aux lèvres, pour ne faire ni trop ni moins lorsqu’elle arriva elle lui fit un baisé sur la joue assez proches de la bouche sans trop l’être.

« Excuse mon retard, je ne t’ai pas trop fait patienter ? »

Elle remarqua dans le regard de Ki Sang quelque chose d’étrange, comme s’il voulait ignorer quelqu’un ou quelque chose. Soo Mee dit alors :

« Euh, tout va bien ? »





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Sam 9 Avr - 13:27

Je prenais soin d'ingurgiter très lentement mon verre, histoire de bien ressentir ses effets sur moi. Bon, autant prévenir, un verre de punch ne risquait pas vraiment de me faire sortir de moi, ni même cinq, au vu de ma résistance à l'alcool, mais j'avais besoin d'être réchauffé. C'était comme … du chocolat chaud. En plus sucré, peut-être. Et en plus froid. Et plus facile à faire aussi. Bref, ce n'était pas du chocolat chaud. Discussion avec moi-même close. Je sentis quelqu'un s'approcher de moi, et me rendit compte que c'était Soo Mee, qui s'approchait d'une démarche délicate, fendant la foule comme à son habitude. Je souris gentiment. Elle avait l'air hésitante, sûrement se demandait-elle si elle devait jouer son rôle ou non. Je jetais un regard hésitant vers Myung Hee puis me retournais vite de façon à ce que personne ne me surprenne. Soo Mee m'embrassa sur une joue de façon plus ou moins proche de ma bouche ce qui me renforça dans la pensée qu'elle n'était pas sûre de la démarche à prendre.

-Excuse mon retard, je ne t’ai pas trop fait patienter ?

-Non pas vraiment, je ne suis là que depuis cinq minutes, excuse moi d'avoir commencé sans toi.

Fis-je en levant mon verre vide pour lui montrer de quoi il s'agissait.

-Euh, tout va bien ?

Je lui souris et hochais la tête d'un air conciliant.

-Oui ! Ne t'inquiète pas, ça va. Je suis juste un peu fatigué, la danse, c'est physique …

Parler de danse me donna envie de danser, justement, et je la pris par la main et l'entraînais vers la pelouse où de la musique faisait vibrer le sol en même temps que tout mes membres. Je la pris contre moi et commençait à danser doucement, soucieux de ne pas paraître trop brutal, c'était quand même une amie, et ce n'était pas parce que j'étais ''énervé'' entre guillemets que je pouvais me permettre d'être désagréable. Surtout quand elle me rendait un service, service aussi important qui plus étais. Bref. Au bout d'un moment, je cessais de me déhancher avec elle, et l'entraînais sur le côté.

-Excuse moi …

Bah, voilà que je m'excusais. Enfin. Je jetais une nouvelle fois un coup d'œil vers Myung Hee – décidément, j'allais devoir faire passer cette manie, je n'étais pas du tout discret – puis me penchais vers Soo Mee et l'embrassais, pour faire bonne figure devant toutes les filles qui gloussaient, du genre ''kyaaa, Ki Sang oppa et Soo Mee unni sont en train de s'embrasser !!''. Je leur fis un sourire, histoire de calmer les mœurs, et reportais mon attention sur ma prétendue petite-amie.

-Je reviens, je vais voir une amie.

Oui, je suis détestable, je sais. Mais comme je le valais bien – l'Oréal ? – je m'approchais en souriant de Myung Hee. Juste amis hein ? On allait voir ce qu'on allait voir. Je m'adossais à la table et lui souris avec amusement.

-Je suis désolé pour l'article sur nous dans le Kuamo. J'espère que tu ne m'en veux pas trop, et que tu n'en souffre pas trop non plus, j'aurai dû être plus discret.

Fis-je en désignant du menton un groupe de filles qui nous regardaient d'un œil noir.

-Au fait, sache que ce n'était pas du tout mon intention de te marquer.

Étrangement, je m'amusais plus que je ne l'aurai cru, et même si mon cœur battait dans ma poitrine, ça ne me dérangeait pas le moins du monde, et j'étais tout à fait à l'aise. Les mots sortaient de ma bouche sans que j'ai à les préparer au préalable.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Sam 9 Avr - 15:52

Sans que je m'en puisse m'en rendre compte, ma première canette de bière se vida. J'en empoignais une seconde qui se trouvait à portée de main, avant de l'entamer. Je ressentais déjà ses effets sur moi. Je tenais vraiment très mal l'alcool. J'enlevais donc ma veste, car j'avais trop chaud, me retrouvant en débardeur alors qu'il ne faisait pas tellement chaud. Je risquais de tomber malade, mais j'étais malade de devoir garder ma veste, alors le choix était rapidement fait. Je jetais un nouveau coup d'œil à Ki Sang, juste pour voir si il me fuyait toujours. Quelle ne fut pas surprise de le voir en compagnie d'une autre jeune fille, sur la piste de danse. J'avais raté un chapitre ou quoi ? Ki Sang était amoureux de moi aux dernières nouvelles, n'est-ce pas ? Mon estomac se serra. M'avait-il menti ? Mais à quoi jouait-il bon sang ? Ça l'amusait tellement de jouer avec mes sentiments ? Une vengeance ? Mais pensées allaient de bon en train, allant même jusqu'aux pires suppositions. Je terminais ainsi en un clin d'œil ma bière et en pris une troisième. J'en avais vraiment besoin. Au pire, si je devenais totalement saoul, on me retrouverait dans le parc le jour suivant, en train de dormir par-terre. Ce n'était pas si grave. Enfin, pour l'instant. Aish, ce mec me rendait vraiment folle.

Finalement, je levais les yeux, pour voir Park Ki Sang s'approcher de moi avec un grand sourire. Mon expression restait neutre, j'attendais de voir ce qu'il avait à me dire pour pouvoir déterminer si j'allais le rouer de coups, me jeter sur lui, ou le frapper. Quoi, c'est la même chose ? En plus, son petit sourire aux lèvres qu'il arborait tandis qu'il me parlait m'énervait vraiment.

« Je suis désolé pour l'article sur nous dans le Kuamo. J'espère que tu ne m'en veux pas trop, et que tu n'en souffre pas trop non plus, j'aurai dû être plus discret. »

Il désigna de son menton un groupe de fille qui nous épiait. Composé de plusieurs gamines de mon âge, elle ne cessait de me regardait d'un regard noir, ce qui m'énervait également. J'en reconnus quelques unes qui m'avaient fait de sales coups, mais je m'abstins de tout commentaire. Pour éviter de débloquer et d'aggraver ma situation auprès d'elles, je refroidis mon front à l'aide de ma canette.

« Au fait, sache que ce n'était pas du tout mon intention de te marquer. »

Alors il voulait quoi ? Non mais franchement ! La bière semblait décupler ma rage, et je serrais les dents. Je ne savais même pas pourquoi je lui en voulais, c'était ça mon plus gros problème ! Il avait l'air gentil, mais ... Pfiouuf mon cerveau était sur le point d'exploser tellement les mais s'accumulaient : mais peut-être qu'il n'était pas sincère, peut-être qu'il voulait se rapprocher pour mieux me blesser, peut-être qu'il était de mèche avec ma sœur ... Je soupirais, afin de me calmer, et lui fit un grand sourire hypocrite pour calmer le jeu.

« T'inquiète pas, va. C'est pas comme si c'était la fin du monde pas vrai ? »

Si. C'était la fin du monde dans ma tête, ou presque. Je pris une autre gorgée de bière, pour me rafraichir les idées.

« De toute façon, c'est pas toi qui te prend tout dans la figure alors tu ne peux être que désolé. »

Ce qui m'avait pris de lui dire ça ? Aucune idée. J'étais d'humeur bavarde on dirait.

« JE me prends tout dans la gueule. Et je me demande vraiment si tu en vaux la peine. Ça t'amuse de me voir me mettre dans tous mes états ou quoi ? Ça t'amuse de jouer avec les gens comme ça ? »

J'avais hurlé la dernière phrase, si bien que le silence le plus total se fit. Tous les yeux étaient braqués sur nous deux. Mais cela ne me gênait pas ce soir. Absolument pas. Qu'ils fassent ce qu'ils veulent, qu'ils balancent tout au Kuamo, rien ne m'attendrait plus. J'en avais assez de lui. De tout.

« Tu sais quoi ? Oublie ce que je viens de dire. »

Je jetais ma bière vide dans la poubelle derrière le comptoir, et en prenais une autre pleine.

« Qu'est-ce que t'attends ? Va voir celle que t'aime ! » murmurais-je la voix cassée.

Je me tournais vers nos spectateurs, un regard noir, prête à bondir sur la personne qui ne ferait ne serait-ce qu'un seul commentaire.

« Le spectacle est terminé, il n'y a plus rien à voir, dégagez tous. »

Je fis de même, en partant m'abriter derrière un arbre. Je m'adossais à celui-ci et tombait par-terre, renversant tout le contenu de la canette de bière par-terre. En me massant les tempes, je me demandais si oui ou non ce crétin me faisait de l'effet. Et la réponse me faisait peur.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Sam 9 Avr - 17:17

Je regardais autour de moi. Une poubelle qui avait l'air bien pleine trainait juste à côté de Myung Hee. Une canette, deux canettes … Oh my god, je ne connaissais pas exactement le degré de résistance à l'alcool de la fille que j'aimais, mais la troisième canette était en général celle de trop pour la plupart des personnes que je connaissais et elle eut vite fait de la boire. Elle soupira et me fit un sourire … dénué de toute sincérité. Hum. Elle avait l'air fâchée. Qu'est-ce que j'avais encore dit, moi.

-T'inquiète pas, va. C'est pas comme si c'était la fin du monde pas vrai ?

Okay, son ton sent l'ironie à plein nez. Qu'est-ce que j'ai encore fait ? Ce qu'on m'avait dit de faire ? C'est dingue, à chaque fois que je m'éloigne d'elle et que j'essaie de lui reparler ou de m'excuser, je me fait crier dessus. Elle me déteste à ce point ?

-Non, mais c'est moi qui me suis pris un râteau, pas toi. C'est moi qui ai honte parce que je me suis fait jeté, pas toi. Tu sais que tu pourrais tirer profit de la situation, si tu le voulais ?

Encore de la bière. Eh bah, elle avait l'air bien partie. Peut-être qu'elle réussirait à m'en dire plus si elle était complètement soul … Non. Je voulais que si elle m'aime, elle m'aime sobre. Si elle m'aimait. Même pas un peu ?

-De toute façon, c'est pas toi qui te prend tout dans la figure alors tu ne peux être que désolé.

Bonne analyse.

-Tu ne sais pas ce que je donnerai pour être à ta place …

Non sérieux, je préférais largement me prendre quelque chose de front plutôt que d'entendre tout un tas de rumeur. Surtout de la part des autres garçons. Des chuchotements dans mon dos, du type ''tu y crois toi ? Ki Sang s'est fait jeter ? Sérieux, j'y crois pas, c'est incroyable !'' ou ''pff … il est pas si génial que ça ! Il ne fait que se la jouer, mais il n'est même pas capable de séduire une fille !''.

-JE me prends tout dans la gueule. Et je me demande vraiment si tu en vaux la peine. Ça t'amuse de me voir me mettre dans tous mes états ou quoi ? Ça t'amuse de jouer avec les gens comme ça ?

Jouer avec les gens ? La mettre dans tous ses états ? Non, mais elle abusais là. C'était moi, celui qui me faisait jeter, en plein milieu de la cantine, moi et rien que moi.

-JE joue avec les gens ? Je te signal que depuis le début, j'ai essayé de jouer franc jeu avec toi, je ne t'ai pas menti, et je ne t'ai même pas manipulé, je t'ai dit toute la vérité, je n'ai jamais rien fait contre toi, et la seule chose que je me suis prise, c'est refus sur refus, alors, encore une fois, désolé, désolé de faire ce que tu me dis, et désolé d'être au moins pour une fois moi-même !


Elle dit peut-être autre chose, mais la colère et les sentiments se mélangeaient tellement dans mon esprit que je ne comprenais plus rien.

-Qu'est-ce que t'attends ? Va voir celle que t'aime !

Me dit-elle. Et je fis la chose la plus idiote de ma vie. Je me penchais vers elle et lui murmura à l'oreille ;

-Et si j'y étais déjà?

Je me retournais et me dirigeais vers Soo Mee.

-Excuse moi pour tout ça, c'est la raison pour laquelle je t'ai demandé toute cette comédie, et je te dois un service, mais je dois aller lui parler. Si je ne reviens pas dans quinze minute … Tu peux préparer mes obsèques je pense.

Je partis vers l'arbre auquel Myung Hee était adossée, et je pris mon courage à deux mains. Après tout ce que je lui avais balancé à la figure … Je m'assis à côté d'elle. C'était un peu à l'écart, et je pris ma respiration. Puis je lui mis une mèche de cheveux derrière l'oreille.

-… Je pense que tu as trop bu.

Génial. Tout simplement génial. Ou comment se faire passer pour une mère poule. J'avais envie de me baffer, mais je me contentais de mettre mon poing sur mon front.

-Non … C'est pas ce que je voulais dire.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Mer 13 Avr - 17:10

A ce moment-là, j'avais vraiment l'air pathétique. En tout cas, c'était ce que je pensais. A l'intérieur comme à l'extérieur, j'avais l'impression que j'allais fondre d'une minute à l'autre tellement la température de mon corps avait augmenté. Ma tête était traversée par tant de pensée que j'en avais mal au cœur. Et puis, l'effet de toutes les bières que j'avais ingurgitées se faisait également sentir. Je fermais mes yeux pour retrouver mon calme, et réfléchir un peu sans être influencée par quoique ce soit. Or, c'était tellement facile dans cet état. Ki Sang disait qu'il aurait voulu être à ma place. Ça me faisait tellement rire : un gosse de riche comme lui ? Tss, il n'aurait jamais à affronter les autres, ou ces confrontations seraient rapidement résolues grâce à sa gueule d'ange. En plus, il affirmait qu'il n'avait fait que me dire la vérité. Et comment est-ce que je pouvais le croire ? Un jour il m'avouait son amour pour moi, et un autre il se montrait avec une autre fille qui semblait être sa petite-amie. Je n'arrivais plus à y voir clair à cause de lui. Et à cause de l'alcool. C'était une histoire à se pendre tout ça. Et ensuite, pour quelle raison exactement, les battements de mon cœur avaient-ils accéléré, lorsqu'il m'avait murmuré au creux de l'oreille qu'il était déjà aux côtés de la fille qu'il aimait ? Je ne pouvais pas être ... amoureuse ? C'était tout à fait impossible. Impossible. Jamais. Enfin, si, peut-être un jour. Mais pas maintenant. Je venais tout juste d'entrer à l'université. J'avais un but et je voulais m'y tenir. Or, si des histoires comme ça venaient déranger le cours de mon fleuve tranquille, j'étais franchement mal-barrée, tellement je prenais les choses à cœur. Et puis, Park Ki Sang ? Vous y croiriez, si je vous le disais ? Moi j'aurais répondu que c'était une grosse blague. Park Ki Sang et Yoon Myung Hee ? Non non. Il fallait que je me sorte cette vision de ma tête.

Peu de temps après, tandis que je me battais mentalement, j'entendis des pas s'approcher de ma position, je reconnus ceux de Ki Sang, et cela me fit l'effet d'une mini-douche froide. Depuis quand est-ce que j'arrivais à reconnaître ses pas à lui ? Non mais je croyais rêver. Sauf, que ce n'était malheureusement pas un rêve. J'ouvris mes yeux, il s'assit à côté de moi, et ce creux à l'estomac se reforma en même temps. Je rapprochais mes jambes de mon corps, et enroulais mes bras autour de mes genoux, en posant ma tête sur ces derniers. Cette position était censée me rassurer un peu à chaque fois que je l'effectuais. Pourtant, cette fois, ça ne marchait pas si bien. Avec sa main, Ki Sang remit une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Ce contact me fit frémir toute entière. Était-ce parce que sa main était froide ? Je me penchais plutôt vers cette solution. Je ne voulais pas penser à une autre.

« … Je pense que tu as trop bu. »

Quelle constatation stupide. Oui, j'avais bu. Et ce n'était pas la première fois. Tss, il se prenait pour ma mère ou quoi ? J'en avais déjà une, et je m'en passerais bien vu tout le bien qu'elle m'avait apporté. Rien que me souvenir d'elle me rendait encore plus mal que je ne l'étais déjà.

« Non … C'est pas ce que je voulais dire. »

Toujours en train de se justifier celui-là. Bon en même temps, quand il me parlait normalement, j'avais tendance à lui répondre méchamment ou à le frapper. Je tournais ma tête dans sa direction, tête qui reposait toujours sur mes genoux.

« Alors, qu'est-ce que tu voulais dire ? Vas-y accouche. »

Je reniflais une fois, puis deux, peut-être parce que j'étais en débardeur en fin de soirée. Si je tombais malade, ça serait vraiment bête. Bref. Son air-trop-sérieux me fit esquisser un sourire. On aurait dit qu'il était en route pour l'abattoir.

« Dis, pourquoi est-ce que tu m'aimes ? »

Cette question, je me la posais souvent en ce moment. Parce que personne ne m'avait jamais aimé de cette manière, enfin, pas que je sache. C'était toujours Mee Kyung qu'on aimait, qu'on voulait. Moi, je n'étais que Myung Hee, sa mignonne petite sœur. Alors que Ki Sang s'intéresse à moi, je trouvais ça bizarre. Je n'arrivais pas à l'accepter, et pourtant, il me semblait de plus en plus que c'était la vérité qui sortait de sa bouche, et pas une quelconque tromperie de sa part. Je me demandais si je pouvais réellement lui faire confiance.






Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Sam 16 Avr - 19:43

-Alors, qu'est-ce que tu voulais dire ? Vas-y accouche.

Je la regardais. Sans rien dire. Parce que je n'avais pas grand chose à dire. Je pouffais un peu, conscient de l'allure de crétin que je devais avoir présentement. Elle allais me prendre pour un fou, mais si il le fallait vraiment …

-Ah, en fait, je n'ai rien à dire. Je voulais juste être près de toi, tu m'avais l'air mal en point, et je me suis dit que tu aurais peut-être besoin d'aide.

Autant dire que j'étais complètement dépendant. Mais je sentais bien que je ne pouvais pas la laisser comme ça. Ce n'était pas de la culpabilité, mais ses phrases résonnaient en moi d'une façon très désagréable et je refusais qu'elle parte en étant en colère contre moi.

-Dis, pourquoi est-ce que tu m'aimes ?

Je levais un sourcil. Pourquoi je l'aimais … Pourquoi ? Bonne question. C'est vrai, elle était jolie, mais pas extraordinaire, elle se souciait assez des autres, mais avait quand même un caractère plutôt prononcé, bref, le genre de personne que je détestais d'habitude. Mais qu'est-ce qu'elle voulait que je lui réponde ? Qu'est-ce que je pouvais répondre ? Et puis, pourquoi elle s'intéressait à ça ? Myung Hee me rendait vraiment fou des fois. Et ça n'était pas prêt de s'arranger, surtout si elle continuait avec ses questions, qui me faisaient toutes penser à elle. Pour revenir à sa question justement, je n'étais pas plus avancé. Oui, je l'aimais … Pourquoi … Parce que c'était la seule à avoir eu le cran de venir me voir et de me dire « tu n'es qu'un pleurnichard » ? Je la regardais dans les yeux.

-... Pourquoi tu me pose ce genre de question ? Je t'ai déjà dit que j'étais sincère, je ne plaisante pas avec ça …

Je soupirais et haussais les épaules.

-Sincèrement ? Je ne sais pas. Et ça me fait peur. Que ça puisse tomber sur n'importe qui, n'importe où. Que ce soit tombé sur toi, seule fille dans les entourages qui puisse me répondre du tac au tac sans rougir ou bafouiller. Parce que tu vois, c'est moi qui ai l'air d'un imbécile quand je parle, et c'est moi qui souffre. Et le pire, c'est que tu crois vraiment que je fais ça pour m'amuser. Mais tu ne sais pas ce que ça me fait.


Maintenant que j'avais vidé mon sac, je ne trouvais plus rien à dire. Remarquez, j'en avais encore en réserve apparemment …

-Tu ne peux vraiment pas t'accoutumer à l'idée que je t'aime ? Tu me vois vraiment comme quelqu'un qui n'a que ça à faire de jouer avec toi ? Il y a des tas d'autres filles beaucoup plus bêtes que toi, alors pourquoi je te suivrais toi si je ne ressentais vraiment pas des choses pour toi ? De toute façon, je ne suis qu'un sale type, puisque c'est comme ça que tout le monde me voit.

Je la regardais dans les yeux, bien déterminé à ce que nos deux regards ne se quittent pas avant qu'elle ne décide de faire quelque chose.






Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Lun 18 Avr - 15:05

J'espérais bien satisfaire ma curiosité en lui posant cette question. Et, peut-être que ça allait tirer quelques éléments au clair dans mon esprit. Ki Sang plongea son regard dans le mien, et même si c'était la première fois que je le regardais réellement dans les yeux, je ne cillais pas. Peut-être étais-ce dû à l'alcool ou à la fatigue, mais je ne déviais pas mon regard du sien, bien au contraire, je le soutins. Sa bouche s'ouvrit enfin, laissant échapper quelques paroles.

« Pourquoi tu me pose ce genre de question ? Je t'ai déjà dit que j'étais sincère, je ne plaisante pas avec ça … »

Un sourire ironique se dessina sur mes lèvres. Pourquoi je lui posais ce genre de question ? Voulait-il vraiment le savoir ? De toute façon, même si il le voulait, je ne lui parlerais sûrement pas de moi, ni même de Mee Kyung et de ma famille. Personne ne devait savoir, personne. Et plaisanter, franchement, je n'avais pas le cœur à ça. Ce fut également pour cette raison que je le laissais continuer sa tirade, sans interruption. Je n'avais pas non plus très envie de déclencher un conflit. Le jeune homme soupira et haussa les épaules, puis continua.

« Sincèrement ? Je ne sais pas. Et ça me fait peur. Que ça puisse tomber sur n'importe qui, n'importe où. Que ce soit tombé sur toi, seule fille dans les entourages qui puisse me répondre du tac au tac sans rougir ou bafouiller. Parce que tu vois, c'est moi qui ai l'air d'un imbécile quand je parle, et c'est moi qui souffre. Et le pire, c'est que tu crois vraiment que je fais ça pour m'amuser. Mais tu ne sais pas ce que ça me fait. »

Ce qu'il venait de me dire, j'étais déjà au courant pratiquement de tout. Mais c'était sa sincérité qui faisait débat au fond de moi. Le fait qu'il puisse oser jouer avec moi et mes sentiments me terrifiait, parce que je ne voulais plus ressentir ce genre de sentiment négatif. Je ne voulais pas me retrouver seule, victime de ses moqueries, comme les gens savaient si bien le faire à notre époque. Ce que les groupies de Ki Sang me faisaient subir ne serait rien du tout comparé à la douleur que je ressentirais lors d'une tromperie pareille. Mais au fur et à mesure qu'il parlait, en me regardant dans les yeux, je me rendais compte, qu'en réalité, il était réellement sincère. De son côté également, c'était le chaos total. Au moins, je n'étais pas seul.

« Tu ne peux vraiment pas t'accoutumer à l'idée que je t'aime ? Tu me vois vraiment comme quelqu'un qui n'a que ça à faire de jouer avec toi ? Il y a des tas d'autres filles beaucoup plus bêtes que toi, alors pourquoi je te suivrais toi si je ne ressentais vraiment pas des choses pour toi ? De toute façon, je ne suis qu'un sale type, puisque c'est comme ça que tout le monde me voit. »

S'accoutumer à l'idée qu'il m'aimait ? Ça allait être particulièrement difficile. Mais comment pouvait-il être réellement sûr de ses sentiments, alors qu'on venait à peine de se rencontrer ? De mon côté, il me fallait plus que quelques semaines pour m'accoutumer à quelqu'un, à lui accorder ma confiance. Mais ce qui m'effrayait un peu, c'était que je voulais bien laisser une chance à Ki Sang, au fond de moi. Mais quelque chose me bloquait encore. Je savais ce que c'était, et, je n'étais pas encore prête à lui faire face. La peur qu'on me blesse me paralysait systématiquement. Sale type ? Tsss, il ne savait pas encore à quoi ressemblait un vrai sale type, alors il fallait qu'il arrête de se qualifier comme tel. Il y avait tellement pire que lui, que maintenant, dès que j'entendais parler de Ki Sang en ces termes, je ne pouvais m'empêcher de m'en moquer ouvertement. Bref. Je lui répondis, en prenant soin de ne pas rompre notre contact visuel.

« Et même si je m'accoutumais à l'idée que tu m'aimes, en quoi est-ce que ça serait mieux ? Tu penses que je peux tomber amoureuse comme ça, d'un simple claquement de doigts ? » Je fis une pause, avant de continuer sur ma lancée. « Ça m'énerve que tu me dises ça, alors que je peux rien te répondre. Normalement, c'est pas à moi que t'es censé dire ce genre de chose. Je suis juste une fille parmi tant d'autres. Je ne suis pas spéciale. »

Les dernières phrases, je les disais plus pour moi que pour lui. Il n'était pas censé savoir que c'était Mee Kyung qui avait tous les hommes à ses pieds, et pas moi. Il n'était pas censé savoir que c'était à cause d'elle que j'étais aussi peu sûre des autres, et que j'avais tendance à me refermer sur moi-même par moment. C'était à cause d'elle si je n'arrivais pas à m'épanouir normalement. Sans elle, je serais peut-être une petite fille naïve, qui serait tombée amoureuse de Ki Sang dès le premier regard. Je l'aurais pris pour un prince charmant, et on aurait vécu heureux, comme dans les contes de fée. Mais la réalité était toute autre.

« T'es pas un sale type, t'es un type bien. C'est juste que ... En faite, on se connaît pas. Et si on se connaissait vraiment, je pense pas que tu voudrais encore être avec moi. Et puis tu me perturbes à me regarder comme ça !! Aishh ... »

Brusquement, je décidais de me lever, mais c'était sans compter la présence de la canette de bière que j'avais jeté un peu plus tôt. Mon pieds dérapa, et je me retrouvais étalée sur Ki Sang en deux temps trois mouvements, puisqu'il s'était assis près de moi. Pourquoi est-ce que ça n'arrivait qu'à moi, ce genre de chose ? Je relevais la tête, pour me retrouver face à face avec le visage du jeune homme. Nos visages étaient si proches que je pouvais sentir son souffle chaud sur le mien. Peut-être était-ce dû à l'effet de l'alcool, mais je déposais un léger baiser sur les lèvres de Ki Sang. Ce qui m'avait pris ? Aucune idée. En tout cas, les battements de mon cœur accélérèrent comme les fois précédentes, et ma confusion ne cessa d'augmenter. Je me redressais presque aussitôt, murmurant un « désolé » pratiquement inaudible. Debout sur mes deux jambes, je chassais à l'aide de mes mains toute trace de poussière de mes vêtements, en dissimulant mon visage à l'aide de mes cheveux. Heureusement que je les avais longs.

« Je pense que je vais y aller, je crois pas que je sois en état de dire ou faire quoique ce soit là. Je sens que je vais commencer à me contredire moi-même si je continue. »

Je lui tournais le dos, m'apprêtant à quitter cette fête, à laquelle j'aurais sûrement mieux fait de ne pas venir. Ou il aurait fallu que je ne boive pas trop. Je ne réalisais pas encore l'impact que toutes cette histoire allait avoir lorsque j'aurais à nouveau toute ma tête, et franchement j'évitais d'y penser.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité





MessageSujet: Re: Wanna B   Mar 19 Avr - 6:16

    -Et même si je m'accoutumais à l'idée que tu m'aimes, en quoi est-ce que ça serait mieux ? Tu penses que je peux tomber amoureuse comme ça, d'un simple claquement de doigts ?

    Je ne voulais même pas qu'elle m'aime. Juste qu'elle prenne mes sentiments au sérieux. Que je puisse remonter ne serait-ce qu'un millimètre dans son estime. Qu'elle n'aime pas Ki Sang, okay, mais qu'elle sache au moins qui il est. Je ne voulais pas être jugé comme quelqu'un d'hypocrite quand je ne l'étais pas. Comme tout le monde. Non ?

    -Ça m'énerve que tu me dises ça, alors que je peux rien te répondre. Normalement, c'est pas à moi que t'es censé dire ce genre de chose. Je suis juste une fille parmi tant d'autres. Je ne suis pas spéciale.


    Pas spéciale ? Non. Et c'était ça le pire. Personne n'était spécial, et dans un autre sens, tout le monde l'était. Elle, elle était peut-être spéciale pour moi, mais très ordinaire pour un passant qui va la croiser un jour dans la rue. Et moi, je serai peut-être important pour le tas de filles qui me suivent nuit et jour, mais tout à fait plat et inintéressant pour Myung Hee.

    -T'es pas un sale type, t'es un type bien. C'est juste que ... En faite, on se connaît pas. Et si on se connaissait vraiment, je pense pas que tu voudrais encore être avec moi. Et puis tu me perturbes à me regarder comme ça !! Aishh …

    Je n'étais pas là pour la juger, mais savoir que la regarder dans les yeux la perturbais faisait naître en moi un espoir que j'aurais mieux fait de refouler. Mais avant que j'ai pu faire quoi que ce soit, elle se leva brusquement, dérapa sur une canette de bière qui trainait à ses pieds, et chuta. Sauf que je me tenais juste devant elle, et elle se retrouva à califourchon sur ma personne, nos deux visages ayant une effrayante proximité, et tout mon corps me criait de rapprocher mes lèvres d'un seul millimètre, tandis que mon esprit me disait de me dégager et de l'aider à se relever. J'allais mettre la seconde option en pratique, malgré tout les efforts de maîtrise que ça allait me poser, lorsque par je ne sais quel phénomène étrange, nos lèvres se retrouvèrent de nouveau scellées. A peine une seconde, mais c'était bien un baiser, et cette fois je n'y étais absolument pour rien. Elle devait sûrement ne pas avoir fait exprès – espoir, sors de ma tête !

    -désolé

    Le murmure avait été très faible, mais tout à fait audible pour moi, et c'était assez pour comprendre qu'elle avait fait exprès de m'embrasser. Je n'avais pas le courage de me relever, trop fatigué de batailler avec mes sentiments.

    -Je pense que je vais y aller, je crois pas que je sois en état de dire ou faire quoique ce soit là. Je sens que je vais commencer à me contredire moi-même si je continue.


    Je hochais la tête. C'était une bonne idée. L'intérieur de mon cerveau en était à peu près au même état, mais sans être son influence de l'alcool, ce qui était peut-être pire.

    -Fais attention sur le retour.


    Je me relevais d'un bond agile ( n'est pas danseur pour rien – aa – ), m'époussetais légèrement les vêtements et me dirigeais une nouvelle fois vers Soo Mee.

    -Je t'ai fais attendre ? Excuse moi ...





Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Wanna B   






Revenir en haut Aller en bas
 

Wanna B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» CENDY ◊ girls just wanna have fun.
» Meg / Everything that drowns me makes me wanna fly
» I wanna see your animal side ♫ ( uc )
» so let me come to you close as i wanna be Δ aaron-éris
» Andreas - Lady, running down to the riptide, taken away to the dark side, I wanna be your left hand man.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute Heartbeat :: 
 :: Loisirs & restauration. :: Parc. :: Event 01 ; Que la fête commence !
-
Sauter vers: